+3, 10/10

18 10 2010

Tel peut être le résumé d’une partie qui continue de marquer la constante progression de l’équipe de Stephane au fil des matches , ce qui porte à cinq matches consécutifs son invincibilité.

Le CSI ramène une victoire précieuse de son déplacement du Bois-de-la-Bâtie dans une rencontre à six points et réalise une très bonne opération au terme d’un gros match.

A l’image d’une Gazelle en feu, d’un Lion de la Terranga en état de grâce , d’un capitaine Costa héroïque et plus généralement d’une équipe presque parfaite, le CSI a livré une performance de choix en ce premier dimanche d’automne/hiver.

Après un round d’observation initial où le CSI voyait un coup-franc de BoGosse passer largement au dessus de la cage adverse (2ème), c’est le CSI qui se procurait une première belle possibilité au terme d’une magnifique action de jeu. Ensuite d’un changement d’ailes du Chinois, La Roche pouvait trouver Bensli qui, ensuite d’un une-deux avec le Bellâtre, pouvait centrer pour la Gazelle qui … fermait les yeux très forts au moment de mettre la tête… Dommage.

A la 10ème, un des rares coup-franc concédé aux locaux étaient renvoyé par la Gazelle. Repris à 25 mètres, la frappe était bien déviée en corner par TicTac.

A la 16ème, une intervention complétement manquée de Tun, le tacleur fou, obligeait Costa a commettre une faute à 25 mètres du but, mais le coup-franc axial ne donnera rien.

A la 18ème, au terme d’une belle action collective entre le Chinois, la Gazelle, Bensli et Pipo, la Gazelle se retrouvait en bonne position, mais échouait face au gardien adverse.

A la 22ème, le CSI continue de dominer. Le ballon circule bien entre la Gazelle, BoGosse et Bensli, dont la frappe contrée était reprise par Costa du gauche, mais le gardien pouvait s’interposer.

Dans l’enchaînement, un coup-franc rapidement joué permet à Pipo de tenter sa chance ras-terre au premier poteau, sans succès.

A la 24ème, un coup-franc de Rapid Jonction est stoppé (du bras?) par le Bellâtre dans les 16m, dans la foulée, le tir est dévié en corner, qui permettera à Omeragic de placer une tête qui passera largement par dessus.

A la 26ème, une transversale du Chinois permet à Bellâtre de centrer directement pour Pipo dont la remise de la tête offre à Bensli  la possibilité d’allumer… le gardien. Dommage.

A la demie heure, une frappe de BoGosse est captée en deux temps par le portier local.

Six minutes plus tard, ensuite d’un coup-franc de BoGosse renvoyé par la défense, c’est Bensli qui voit sa frappe trop enlevée frapper le grillage.

Dans la minute suivante, ensuite d’une excellente récupération du Chinois, c’est La Roche, bien lancé par Bensli dans la profondeur, qui retrouve le gardien sur la route de sa frappe.

A la 41ème, le match s’emballe : Omeragic rate de peu le cadre; sur le contre, une jolie combinaison BoGosse, Bensli, la Gazelle est contrée inextrémis par la défense locale; bien récupéré par la Gazelle, Bensli peut prolonger le ballon pour Pipo, dont la volée est stoppée miraculeusement par le gardien (?).

A la 44ème, un bon coup-franc des locaux se termine sur un bel arrêt de TicTac face à une volée à bout portant.

Dans l’enchaînement, le Chinois perd un ballon chaud à la construction, mais Costa peut revenir et, du bout du pied, mettre le ballon en corner. Ouf !

La dernière action avant le thé sera pour les visiteurs: un bon débordement de la Gazelle, un centre tendu pour Pipo et il faut tout le talent du gardien local pour mettre son véto.

Au retour du vestiaire, on sent le CSI déterminé et appliqué.

A peine trois minutes se sont écoulées que Bensli lance dans la profondeur la Gazelle, qui se fait descendre dans les 16 mètres. Penalty indiscutable, transformé sans trembler par le Lion de la Terranga. 0 à 1.

Deux minutes plus tard, ça sent la compensation, lorsque l’arbitre siffle un faute imaginaire du Lion de la Terranga sur Omeragic et désigne le point de pénalty…

En grande forme, TicTac part du bon côté et capte le ballon. 0 à 1. C’est sans conteste un des tournants du match.

A la 53ème, les locaux bénéficient d’un bon coup-franc… le ballon croisé est touché par l’un des quatres joueurs seuls aux 6 mètres… !? (qui a dit marquage???) Le CSI a eu chaud en voyant le ballon filer au-dessus de la cage de TicTac.

A la 54ème, une ouverture croisée parfaite du Che trouve la Gazelle, qui pose tout le monde, élimine le défenseur et bat imparablement le dernier rempart bosniaque. Le CSI mène 2 à 0 de façon méritée.

Trois minutes plus tard, c’est encore le Che, entré pour Pipo (blessé), qui hérite d’une belle possibilité, mais sa tentative est déviée en corner.

A la 60ème, une frappe de Costa aurait pu connaître un meilleur sort.

A la 63ème, on assiste à une scène incroyable qui voit l’arbitre se laisser impressionner par Omeragic et revenir sur sa décision de donner un corner pour le CSI… on jouera donc un 6 mètres ?!!!

Sur l’action qui s’ensuit, Rapid Bosna obtient un bon coup-franc qui permet à Omeragic de faire trembler le CSI, mais son envoi passe de peu à côté.

A la 70ème, une bonne frappe de 25 mètres de La Roche prenait le chemin de la lucarne, mais manquait de puissance pour tromper la vigilance du portier adverse.

Cinq minutes plus tard, une ouverture lumineuse de Costa pour la Gazelle, permet à ce dernier de servir sur un plateau La Roche seul à six mètres de la cage. Ne ratant pas l’opportunité, le petit ailier finit proprement et donne un avantage de 3 buts au CSI. 0 à 3. Olé !

A la 85ème, les locaux jettent leurs dernières forces dans la bataille, mais ne font pas tremblé l’impéccable arrière-garde du CSI.

A la 87ème, le Boursicoteur peut servir le Che. Sa transmission à Bensli permet de trouver, encore, la Gazelle, mais son tir est trop écrasé.

A la 89ème, les bosniaques reviendront à 1 à 3, profitant des largesses du CSI au second poteau…

Les 5 minutes additionnelles ne changeront rien et hormis quelques coups de coudes supplémentaires de l’accoutumé Omeragic, rien ne sera à signaler.

Compact, discipliné, s’offrant rapidement dans les espaces une fois le ballon récupéré à travers un jeu au sol simple, rapide et efficace en phase offensive, le CSI tient, cette fois, un match référence sur 90 minutes. Le CSI remporte ainsi sa première victoire en championnat de l’exercice, de quoi se mettre en confiance avant la venue d’UGS le weekend prochain.

Résultat

Stade du Bois-de-la-Bâtie, 100 spectateurs

Rapid Jonction Bosna 1 – CS Interstar 1 – 1:3 (0:0)

Buts pour le CSI : Jean-Louis, Marc Orlandini, Da Rocha

Homme du match pour la rédaction : Orlandini

Mentions spéciales : David, Costa, TicTac, Jean-Louis, Tuncay, Da Rocha, Josh, Fabio, Toufik, Pipo, Cherif, Sacha, Armando

Top du jour : Orlandini supersonic; la prestation collective du CSI

Flop du jour : la volte-face de l’arbitre, impressionné par Omeragic(s); le tacle de Tuncay


Actions

Informations



Une réponse à “+3, 10/10”

  1. 19 10 2010
    Tuncay (13:13:46) :

    Foutage de gueule avec votre tacle de Tuncay. vous auriez pu trouver mieux. n’importe quoi….

Laisser un commentaire




4L TROPHY 2009 - Tech de Co... |
Association des Résidents d... |
Les illusions de la Lionge |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Projet Trinational de forma...
| quad aventure en pays de Bray
| Les J-vrai