• Accueil
  • > Archives pour septembre 2010

interview de Davide, joueur du mois d’août

29092010

Retrouvez l’interview de Davide, joueur du mois d’août, élu meilleure recrue du Mercato par vos soins.

Bonjour Davide, peux-tu te présenter brièvement ?
Réponse : Je suis né à Genève, j’ai la nationalité suisse et portugaise, j’ai 21 ans et je suis une formation dans une banque. En ce qui concerne ma formation footballistique, j’ai joué à Etoile-Carouge, au Sport Lisboa e Benfica et à Servette.

Q: Même si tu as déjà eu l’occasion de t’intégrer dans l’entrainement du second tour l’an passé, comment se passe l’intégration ? Comment peux-tu présenter ton rôle dans l’équipe ? Comment vois-tu l’esprit de ce groupe ?
R: Mon intégration se passe très bien, je suis très content, tout le groupe a accueilli les nouveaux à bras ouverts.

Sur le terrain, mon rôle principale est d’apporter une sécurité défensive à l’équipe, mais aussi d’apporter un plus sur les balles arrêtées en phase offensive par exemple et de toujours encourager les joueurs quel que soit le score.

L’équipe a un très bon esprit, on s’entend tous très bien. On est prêt à se battre les uns pour les autres.

Q: L’équipe a réussi la promotion la saison passée. Quelle est la qualité de ce groupe et à quoi faut-il s’attendre cette saison ?
R: Je pense réellement que l’équipe a de la qualité pour faire quelque chose cette saison. Une des qualités les plus importantes de ce groupe selon moi est l’ambiance qui y règne, ensuite, malgré les trois buts concédé contre Vernier, je pense que nous avons une bonne base défensive et qu’au fil des matchs elle ne sera que meilleure. Et nous avons également des joueurs qui sont capables de faire la différence individuellement. Le groupe a également la chance d’avoir un très bon entraîneur.

Par rapport aux attentes, il faut tout donner match après match et après on verra à la fin du premier tour l’objectif qu’on pourra viser.

Q: Quelle est la qualité la plus importante du groupe ? Qu’est-ce qui manque encore pour que l’équipe franchisse un palier supplémentaire ?
R: Comme je l’ai dit précédemment, l’esprit de groupe est pour moi la qualité la plus importante.

Pour franchir un palier supplémentaire, il faudrait que l’équipe soit plus efficace au niveau de la finalisation, de gommer certaines erreur au niveau du (re)placement défensif et de jouer plus vite.

Q: Sur un plan personnel, tu alignes de bonnes performances depuis le début de la préparation. Qu’est-ce qui te manque encore pour contribuer à forcer la décision dans les matches serrés ?
R: Cela serait bien que j’apporte plus sur les phases de construction et être plus efficace sur les balles arrêtées offensives.

Q: Quel est ton objectif personnel pour cette saison ?
R: En tant que défenseur, mon objectif est d’être efficace derrière et que l’équipe est une des meilleures défense du championnat.

J’espère être régulier, ne pas me blesser et faire des bonnes prestations à chaque match.

Q: Si tu étais un animal, lequel serais-tu ?
R: Un aigle

Q: Quel est ton plat préféré ?
R: La raclette^^.

Q: Quel est ton film préféré ?
R: La ligne verte

Q: Quelle qualité admires-tu le plus ?
R: La générosité

Q: Quel défaut détestes-tu le plus ?
R: La malhonnêteté

Q: Quel est ton meilleur souvenir footballistique ?
R: En 2006, match contre l’Allemagne avec les moins de 18 du Servette.

Q: Quel est ton pire souvenir footballistique ?
R: En 2004, Grosse blessure à la cheville contre Estoril avec Benfica.

Q: Pour finir, un message pour l’équipe ?
R: L’équipe a un réel potentiel, il faut en être conscient et tout donner à chaque match, cela sera mon cas!

Et merci pour l’accueil.

Merci Davide pour ces quelques réponses.

Nous te souhaitons une excellente suite de saison et espérons te recontacter à nouveau comme « joueur du mois » prochainement.

L’équipe du blog




merci de votre soutien, votez maintenant pour le joueur du mois de septembre

29092010

Vous avez été nombreux à soutenir le maintien du blog (3 personnes sur 4), malgré la concurrence de Proxifoot.

Maintenant que le CSI a une couverture Proxifoot, est-ce que les résumés des matches sur le blog restent utiles ?

  • Oui, c'est clair, c'est plus complet, ca couvre tous les matches, c'est cool et je continuerai à les lire avec plaisir ! (75%, 27 Votes)
  • Non, ca sert à rien. Ceux de Proxifoot sont meilleurs et j'en ai marre que l'on m'appelle *"@&%/?! ;). Virez moi l'équipe du blog ! (25%, 9 Votes)

Nombre de votants: 36

Chargement ... Chargement ...

Merci emoticone

Votez maintenant pour le joueur du mois de septembre.

A vos mulots !

 




le CSI progresse et débloque le compteur

28092010

En recevant City, qui avait bien débuté le championnat, le CSI savait que l’apprentissage devait commencer à porter ses fruits.

En repositionnant Costa en seul demi-défensif, Stephane permettait au CSI de gagner en stabilité, même s’il faudra encore quelques matches pour que ce dernier reste encore plus fixé devant la défense. Auteur d’un match énorme, Costa aura fait le désespoir de City, tant dans la récupération des ballons que dans la construction du jeu où sa disponibilité à fait merveille dans le relais avec les autres milieux et les attaquants.

Par ailleurs, les deux ailes, animées par La Roche et ChiChi ont été très performantes, tant défensivement que dans la percussion offensive, surtout en première période.

Bien entré dans la partie, plus solidaire, le CSI pouvait se procurer la première réelle occasion par Todic, ensuite d’une bonne combinaison entre le Lion de la Terranga et le Chinois. Le gardien s’interposait pour la première fois.

Dans la minute suivante, c’est Costa qui pouvait tenter sa chance de 32 mètres ensuite d’un bon coup-franc du Chinois.

A la 15ème, une jolie transversale de Todic vers ChiChi, une remise à BoGosse, puis une diagonale magnifique du Chinois permettait à La Roche de se retrouver seul face au portier adverse. Le petit portugais ne tremblait pas et plaçait le ballon hors de portée du gardien pour une ouverture du score méritée. 1 à 0.

A la 25ème, Todic se faisait avertir pour parlotte aigüe… Dans la minute suivante, le CSI n’était pas assez compact défensivement et l’excellent n°11 adverse pouvait se promener dans l’axe du terrain et fusiller TicTac. 1 à 1. Dommage.

Loin d’être assommé par ce coup de fusil, le CSI reprenait le taureau par les cornes et repartait de plus belle vers l’avant.

Sur un bon service de l’Essui-glace, Todic pouvait se présenter seul face au portier adverse, mais ce dernier remportait le duel (28ème).

A la 29ème,  un excellent coup-franc croisé de City trouvait la tête de l’attaquant et il fallait tout le talent et la vivacité sur sa ligne de TicTac pour mettre le véto.

A la 33ème, un centre de La Roche à destination de Todic était intercepté de justesse par la défense ensuite d’une excellente ouverture de Costa.

A la 40ème, le très bon gardien de City mettait son véto à une tentative de La Roche après une belle percée de ChiChi et un excellent travail préparatoire de Todic. Le ballon revenait toutefois sur ce dernier qui pouvait conclure d’une balle appuyée au sol au milieu d’une forêt de jambes. 2 à 1.

A la 44ème, sur une remise de la tête en retrait de Josh, c’est TicTac qui fait s’arrêter de battre le coeur des supporters avec un contrôle au pied plein axe du but, à deux mètres de la ligne.

Juste avant la pause, la dernière action est pour les visiteurs qui trouvent deux fois les montants de TicTac, d’abord le gauche sur un bel essai du n°11 dévié, puis le droit d’une frappe à 25 mètres. Ouf.

Fort de cet avantage d’un but pour le CSI les deux équipes regagnent les vestiaires.

A la reprise, La Roche verra son bon coup-franc passer de peu au dessus (50ème).

3 minutes plus tard, c’est TicTac qui est prompt à sortir aux pieds à l’orée de ses 16 mètres pour dégager en touche un ballon chaud.

Dans la minute suivante, l’attaquant de City transperce la défense du CSI, mais voit son tir, trop croisé, passer largement à côté du but de TicTac.

A la 57ème, un centre-tir de City passe de peu à côté du montant opposé de TicTac.

A la 60ème, un bon centre de La Roche pour ChiChi est bien stoppé par le gardien.

Dans l’enchaînement, c’est le n°11 de City qui peut se mettre en position de frappe. Son tir ras le poteau ne trompe pas la vigilance d’un TicTac très à son affaire.

A la 67ème, un mauvais décalage de la défense du CSI permet au n°13 de se retrouver seul au second poteau à 35 mètres du but. Sa frappe terrible s’écrase sur l’intérieur du poteau à hauteur de la lucarne… avant de heurter Le Caméléon et de rentrer dans la cage. Avec beaucoup de chance, les visiteurs égalisent de façon méritée.

A la 73ème, un coup-franc de BoGosse passe de peu au-dessus de la cage adverse.

Entre la 85 et la 87ème, Josh et Luis se feront avertir.

A la 89ème, City, sous pression depuis plusieurs minutes, finira la partie à 10, ensuite d’un mauvais coup de l’attaquant sur TicTac lors d’une action de rupture, bien négociée par le dernier rempart du CSI.

Les dernières tentatives seront pour le CSI, notamment par Jean-Louis, dont le tir du gauche ensuite d’une remise du Che, passera à côté du but.

En résumé, nous avons vu un très bon match de football, où le CSI a fait preuve d’une belle solidarité, d’une belle combativité et d’une réelle envie.

Nous nous réjouissons de retrouver cette équipe dans les semaines à venir, tant son potentiel paraît intéressant lorsqu’elle travaille en groupe et se montre concentrée à la finition.

Résultat

Centre Sportif de Varembé, 109 spectateurs

CS Interstar 1 – FC City 1 – 2:2 (2:1)

Buts pour le CSI : Da Rocha, Todic

Homme du match pour la rédaction : Costa, Da Rocha

Mentions spéciales : Cihan, Fabio, Davide, Patrick P.

Top du jour : L’action du but de Da Rocha, certains arrêts de TicTac.

Flop du jour : Le décalage défensif




la deux à son blog

24092010

Pour vous annoncer que la seconde équipe du CSI a également crée son blog.

C’est par ici.

Bonne continuation et bon match dimanche.




le CSI perd des points précieux dans la course au maintien

19092010

En cette fin d’après-midi, le CSI peut avoir des regret.

Les regrets d’avoir gâché beaucoup d’opportunités de tuer le match en première période, puis des regrets d’avoir fait des cadeaux pour permettre à l’adversaire de marquer, puis enfin des regrets de laisser trois points à une adversaire direct pour la relégation, alors qu’il y avait mieux à faire.

En effet, alors que le CSI démarrait bien la rencontre sur un bon coup-franc de BoGosse dévié par le gardien adverse en corner (2ème) et que le Boursicoteur ne trouvait pas le cadre (3ème), c’est Donzelle qui pouvait se créer une première grosse occasion ensuite d’un renvoi de la tête de Cissé. Passif, le Chinois ne pouvait empêcher le n°10 de tenter sa chance, mais son essai passait de peu à côté.

Rappelé à l’ordre par cette occasion, alors que le CSI monopolisait le ballon depuis le début de la rencontre, les visiteurs reprenaient leur marche en avant.

Sur un long ballon, le Boursicoteur pouvait décaler Cherif dans l’axe, mais celui-ci perdait son duel contre le gardien et voyait sa frappe passer de peu à côté. Dommage…

Cinq minutes plus tard, c’est Balotell’ qui pouvait transmettre à Cherif, dans la course croisée, mais sa frappe du pied gauche ne trouvait que le petit filet extérieur.

Dans la minute suivante, une bonne combinaison entre le Chinois, le Boursicoteur et La Roche, permettait à ce dernier d’armer une bonne frappe de 35 mètres qui passait de peu à côté du cadre.

Dans l’enchaînement, c’est BoGosse qui pouvait tenter sa chance de 25 mètres, mais sa frappe passait largement par dessus.

A la 24ème, c’est Donzelle qui pouvait s’infiltrer dans l’axe de la défense, mais le n°10 local ne pouvait faire mieux que toucher le ballon du bout du pied.

A la 28ème, un ballon perdu par Costa dans l’axe permet à Donzelle de se montrer dangereux.

A la 35ème, c’est La Roche qui pouvait se présenter en bonne position. Sa frappe, manquant de puissance, était captée en trois fois par le gardien. Le ballon avait-il franchi la ligne ?, l’arbitre, dans le camp adverse… décidera que non…

Dans la minute suivante, un excellent centre pied gauche de La Roche aurait pu faire le bonheur de Cherif, seul à 8 mètres du but… mais un mauvais contrôle se transformait en passe pour le Boursicoteur en position illicite. Le CSI ne le sait pas encore, mais il a laissé passé sa chance.

A la 40ème, le CSI est transpercé dans l’axe… laisse le n°10 avancer et frapper à 20 mètres du but… c’est 1 à 0…

A la 43ème, c’est Balotell’ qui se retrouve seul, mais son tir est trop écrasé pour réellement mettre en danger le portier local.

Dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, c’est TicTac qui se mettait en évidence par deux fois pour mettre son véto sur un bon coup-franc adverse.

A la reprise, le CSI se montre plus timoré. Dominé dans les 10 premières minutes, c’est TicTac qui maintient son équipe dans le match par un arrêt MONSTREUX de la manchette à la 52ème.

Dans la minute suivante, c’est, ironie du sort, TicTac qui précipite la chute du CSI en sortant au pied dans les pieds de l’adversaire… Bien que touchant le ballon, l’arbitre désigne le point de pénalty. Avec beaucoup de réussite, ledit pénalty passe de justesse sous le ventre de TicTac, c’est 2 à 0.

Deux minutes plus tard, le CSI, sonné, voit une action des jaunes et bleus stoppée de justesse par l’Essui-glace.

A la 65ème, un contre de Donzelle est avorté par un belle arrêt de TicTac du pied.

A la 67ème, c’est un bon coup-france de Rubinho qui permet au gardien local de se mettre en évidence.

Alors que le n°5 de Donzelle est proche de l’expulsion (Monsieur l’arbitre…) c’est Rubinho qui manque une occasion en or à 5 mètres de la cage… et qui tuera une mouette…

Sur l’action suivante, c’est Cissé qui gagne le duel à 1 contre deux et qui oblige le jeu à se décaler sur la droite. Sur le centre, c’est l’Essui-glace qui remporte le ballon et peut écarter le danger.

A la 77ème, un excellent centre du Chinois, prolongé par Cherif, trouve la tête de l’Essui-glace, mais le gardien interpose encore une fois sa grande taille.

A la 84ème, un bon centre de Chérif est capté par le gardien.

Cissé se fera avertir, tout comme Le Chinois l’avait été auparavant pour avoir retenu illicitement un adversaire.

A la 87ème, Donzelle peut partir en contre, mais l’attaquant voit sa frappe passer de peu à côté de la cage du CSI.

A la 92ème minute, une double frappe de BoGosse trouve enfin les filets, avec l’aide du gardien qui voit le ballon lui filer entre les jambes.

A la 94ème, un bon coup-franc de BoGosse trouve la tête de l’Essui-glace, mais le gardien peut s’interposer et concéder un dernier corner bien mal négocié par le CSI.

Le score en restera là avec un CSI plein de regret et un FC Donzelle, sans génie, qui aura su faire parler son expérience de la 3ème ligue en profitant des imprécisions adverses et en transformant les cadeaux qui leur ont été faits.

Résultat

Stade de Donzelle, 40 spectateurs

FC Donzelle 1 – CS Interstar 1 – 2:1 (1:0)

Buts pour le CSI : Fabio

Homme du match pour la rédaction : Cissé

Mentions spéciales : Patrick P., Davide, Da Rocha

Top du jour : La manchette de TicTac.La première mi-temps du CSI.

Flop du jour : La sortie au pied de TicTac, le raté de Cherif.




un CSI timide s’incline contre une ambitieuse équipe de Bernex

12092010

Pour ce premier match à domicile en 3ème ligue, le CSI inaugurait l’utilisation du tableau d’affichage, mais n’aura pas été en mesure, tout comme Regina plus tôt dans la journée, de tester si les chiffres « @home » fonctionnaient…

Battu 0 – 4 par une équipe de Bernex offensivement séduisante, le CSI a surtout attendu, une nouvelle fois, d’être mené de trois buts pour commencer à réellement montrer plus de caractère et de force dans les duels. Ce doit être l’acclimatation à la densité physique de la catégorie…

Alors que le match avait commencé sur de bonnes bases collectives de jeu et une frappe ambitieuse, mais cadrée de Costa de 40 mètres (3ème), le CSI allait d’abord voir TicTac se mettre en évidence sur un bon coup-franc des visiteurs (7ème) avant de ne rien pouvoir faire sur l’ouverture du score à la 9ème minutes… Sur un long ballon, mal anticipé par la défense du CSI qui n’a pas lâché du terrain, le super rapide n°18 bernesien pouvait faire un bon centre et la passivité du CSI au second poteau profitait au petit frère Cunto qui pouvait ouvrir le score.

Ensuite de cette mauvaise expérience, le CSI repartait de l’avant et se procurait quelques belles opportunités, sur un coup-franc direct de La Roche, puis sur un coup-franc du Chinois qui trouvait Balotell’ contré par deux fois alors que son envoi pouvait faire mouche.

Sous les coups de butoirs du n°18, Bernex se montrait dangereux à plusieurs reprises (25ème, 27ème), mais TicTac s’en sortait à son avantage, notamment avec une superbe claquette à la 28ème sur une belle frappe bernésienne.

A la 30ème minute, c’est le petit Cunto qui pouvait effectuer un bon centre … au 2ème poteau pour un homme à nouveau bien esseulé … c’est déjà 0 à 2.

Dans la minute suivante, c’est à nouveau le n°18 des visiteurs qui pouvait s’échapper et se présenter seul devant TicTac. A nouveau parfait, le portier des blues restait debout longtemps, ne laissant pas d’ouverture à son vis-à-vis, qui ne pouvait que frapper par-dessus la cage.

Dans la minute suivante, sur un ballon perdu de Chichi à 30 mètres du but (pourquoi ne pas le jouer en remise en une touche devant lui ?), c’est TicTac qui peut, du bout des doigts, dévier un très bon tir ras-de-terre en corner.

A la 36ème, une excellente remise de la Gazelle permettait à La Roche de se retrouver seul entre deux défenseurs adverses à dix mètres du but… toutefois l’attaquant de poche du CSI tergiversait trop longtemps et sa double frappe était contrée par les défenseurs bien revenus sur lui.

A la 39ème, un bon centre de Balotell’ aurait pu connaître un meilleur sort, mais au lieu de cela, c’est Bernex qui trouva encore l’ouverture dans les arrêts de jeu de la première période… un bon pressing sur TicTac, un dégagement contré… et un ballon qui termine au fond des filets 0 à 3.

De retour des vestiaires, comme à Vernier, le CSI est apparu plus agressif, plus déterminé et plus rapide dans la circulation du ballon… Enfin !

A la 51ème une bonne combinaison entre BoGosse et Balotell’ aurait pu tourner à l’avantage des locaux, mais le gardien pouvait s’interposer sur le centre.

A la 52ème, c’est une nouvelle fois TicTac qui pouvait se mettre en évidence sur une bonne frappe du petit Cunto.

A la 57ème, un bon coup-franc plongeant du Chinois provoquait la panique dans l’arrière-garde bernésienne qui concédait un corner. Joué en force au premier poteau, ledit corner finissait sa course dans le petit filet extérieur, quelques centimètres manquant à Crispi pour toucher ce ballon.

A la 63ème, un centre fuyant au second poteau trouvait petit Cunto. .. bien seul en compagnie de l’un de ses coéquipiers… pour le 0 à 4.

Loin de prendre l’eau, le CSI a toutefois découvert que la concentration, le réalisme et la densité physique des duels et des pressings d’une bonne équipe de 3ème ligue représentent encore un stade supérieur à ce que les joueurs bleus sont capables de produire aujourd’hui.

A la 66ème, un centre-tir de Crispi, était capté en deux temps par le gardien (dans le but?).

A la 72ème, c’est Cano qui mettait fin à un rush solitaire de Cunto II.

Ensuite d’une bonne occasion du CSI (76ème), c’est Bernex qui trouvait, par pur bol, l’attaquant dans la profondeur… mais celui-ci ne trouvait que la base du poteau de TicTac.

La fin de match sera pour le CSI avec un bon coup-franc dangereux (83ème) dévié en corner, un coup-franc à l’orée des 16m rapidement joué, puis, sur corner, une belle frappe de Costa que le gardien détournera inextrémis en corner.

Le CSI paie une nouvelle fois cher sa mauvaise entame de match au niveau de l’agressivité, des duels. Bien que, dans le jeu, le comportement avec le ballon soit en nette amélioration, le CSI est encore trop passif dans le jeu sans ballon et dans les duels, de même que sur les seconds ballons pour soutenir la comparaison avec les bonnes équipes de la catégorie.

Encore du travail en perspective pour Stephane et son équipe qui devront enfin commencer à marquer des points lors des deux prochaines journées contre des adversaires plus à leur portée.

A la semaine prochaine !

Résultat

Centre Sportif de Varembé, 89 spectateurs

CS Interstar 1 – FC Signal Bernex-Confignon 2 – 0:4 (0:3)

Buts pour le CSI : toujours pas

Homme du match pour la rédaction : Davide et Cano

Mentions spéciales : Christophe,Costa

Top du jour : La belle frappe de Costa, TicTac sur sa ligne.

Flop du jour : L’engagement du CSI dans les duels.




davide, meilleure recrue du Mercato

7092010

Davide a été élu meilleure recrue du Mercato. Il devance Fabio et Cherif.

Quelle est la meilleure acquisition du CSI sur le mercato ?

  • Davide (52%, 14 Votes)
  • Fabio (22%, 6 Votes)
  • Cherif (11%, 3 Votes)
  • Cihan (7%, 2 Votes)
  • Marco (4%, 1 Votes)
  • Todic (4%, 1 Votes)
  • Dani (0%, 0 Votes)
  • Christophe (0%, 0 Votes)

Nombre de votants: 27

Chargement ... Chargement ...

Efficace dans l’axe de la défense, il donne une nouvelle dimension à l’équipe dans ce secteur. Une fois qu’il sera à 100% et que son entente avec Le Caméléon sera affinée, cela fera certainement une des toutes belles paires défensives de la ligue.

De ce fait, nous avons élu Davide, joueur du mois d’août. Vous le retrouverez prochainement à l’interview.

Bravo Davide.




coupe genevoise : le CSI à Laconnex

7092010

Le prochain tour de Coupe genevoise verra le CS Interstar se rendre à Laconnex (3ème ligue).

Pour l’instant, ce 16ème de finale est agendé au mercredi 6 octobre prochain.

Laconnex est dans le groupe 2 de 3ème ligue et s’est incliné séchement 0 à 4 face au FC Veyrier-Sport (relégué de 2ème ligue) lors de la première journée de championnat.

L’an passé, Laconnex a terminé 9ème de son championnat (3ème ligue) et avait été éliminé au 2ème tour de la coupe après avoir battu le Stade français (5ème ligue) 5 à 0, il s’était fait éliminé par le CS Chênois 2 (2ème ligue) 1 à 2.

 




le CSI en Une de Proxifoot

6092010

Pour sa première apparition en 3ème ligue, le CSI fait la Une de Proxifoot.

C’est par ici et accès direct à l’article complet ici.

Bonne lecture.




le CSI en mode acclimatation

5092010

Avec une bonne mi-temps d’adaptation à la 3ème ligue face à une équipe qui jouera sans nul doute pour la promotion, le CSI d’incline logiquement.

Oubliant de jouer au ballon en première période, perdant trop rapidement la balle, puis se montrant un peu passif pour mettre le pied au duel, le CSI a été dépassé par le rythme des locaux en première période, encaissant 3 buts en une demie heure, avant de redresser la tête.

Parfois mal positionné, le CSI a eu l’occasion de voir le chemin qu’il reste à parcourir pour se proposer dans les intervalles et pour imposer son jeu dans une ligue plus physique.

A la 8ème minute, sur sa première réelle occasion, le FC Vernier trouvait l’ouverture ensuite d’un mauvais renvoi. Le buteur (de retour d’une position de hors-jeu?) ne laissait aucune chance à TicTac.

Deux minutes plus, le Lion de la Terranga tentait sa chance à l’orée des 16 mètres, mais sa frappe passait assez largement par dessus.

Dans la foulée, sur corner, les locaux décroisaient trop leurs têtes pour mettre en danger TicTac.

A la 14ème, Monte cherchait Todic sur coup franc, mais la balle était trop molle pour arriver à son destinataire.

A la 25ème, sans que le CSI n’ai réellement été en danger dans l’intervalle, c’est 2 à 0 pour les locaux sur une belle passe en profondeur plein axe.

A peine remis de ce second but, et c’est déjà 3 à 0 (29ème) sur une belle ouverture croisée ras-de-terre.

A cet instant, on pouvait craindre que le score ne s’envole d’ici à la fin de la mi-temps et du match.

A la 41ème, un bon coup-franc croisé au second poteau de Vernier et une sortie ratée de TicTac aurait pu donner plus d’ampleur encore au score, mais personne ne pouvait toucher la balle.

Dans la minute suivante, c’est un ballon perdu à la relance par le Caméléon qui permet à Vernier de contrer, mais la tête de l’attaquant au 1er poteau se contentera de frôler la lucarne de TicTac.

Dans les dernières secondes de la mi-temps, un bon coup-franc du FCV passe de peu au-dessus de la transversale (tête).

A la 47ème, un contre des locaux est brillamment stoppé en deux temps par TicTac, d’abord du pied, puis à la main sur la ligne de but.

A la 51ème, un coup-franc concédé par Cissé à l’orée des 16 mètres permettait encore à Vernier de se montrer dangereux.

A la 57ème, une bonne balle du Lion de la Terranga, une louche de Todic et c’est La Roche qui peut se présenter seul face au gardien… Il remporte son duel, mais voit son ballon frôlé le poteau gauche du but local. Dommage !

Dans la minute qui suit, c’est TicTac qui sauve au pied au 1er poteau.

A la 67ème, l’Essui-Glace, qui avait tout ramassé, écope d’un carton jaune, mais la volée consécutive au coup-franc passe largement à côté du but du CSI.

A la 69ème, c’est Speedy Gonzales, bien lancé par Chichi, qui se peux se présenter en bonne position face au portier adverse. Accroché par le défenseur (pénalty?), il ne peux malheureusement pas conclure.

A la 74ème, une bonne combinaison Chichi, La Roche, Todic aurait pu connaître un meilleur sort, mais le gardien pouvait s’imposer.

A la 79ème, une bonne combinaison vérniolane oblige TicTac a sortir dans les pieds de l’attaquant. Sans bavure.

Deux minutes plus tard, un ballon bêtement perdu à la construction, permet encore à TicTac de se mettre en évidence et de réaliser une parade de grande classe.

A cinq minutes du terme, une mésentente entre TicTac et l’Essui-glace aurait pu coûter cher, mais l’Essui-glace pouvait dégager en catastrophe.

Les deux dernières actions du match seront pour les locaux, une fois signalé en position de hors-jeu sur un coup-franc rapidement joué (87ème) et une dernière fois sur une bonne tête de Bell sur la transversale (corner de la 92ème).

Le CSI peut quitter le terrain la tête haute, face à une belle équipe de Vernier qui a largement tenu les promesses de son contingent de luxe.

Il s’agira de se remettre dans le sens de la marche pour accueillir Bernex (vainqueur 11 à 0 de Benfica ?!), dimanche prochain à Varembé (13:30).

Bonne semaine à tous.

Résultat

Stade Municipal de Vernier, 80 spectateurs

FC Vernier 1 – CS Interstar 1 – 3:0 (3:0)

Buts pour le CSI : –

Homme du match pour la rédaction : Armando

Mentions spéciales : Patrick P., Davide, Josh, Da Rocha

Top du jour : Le double arrêt de TicTac.

Flop du jour : La circulation du ballon en première mi-temps (équipe)







4L TROPHY 2009 - Tech de Co... |
Association des Résidents d... |
Les illusions de la Lionge |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Projet Trinational de forma...
| quad aventure en pays de Bray
| Les J-vrai