votre joueur de la saison passée

29082010

Félicitations pour votre participation en nombre à notre dernier sondage.

Vous avez élu l’inévitable Luis comme joueur de la saison passée.

Il devance TicTac, Jean-Louis et La Roche.

Qui est le joueur de la saison 2009-2010 ?

  • Luis (35%, 13 Votes)
  • TicTac (27%, 10 Votes)
  • Jean-Louis (24%, 9 Votes)
  • Da Rocha (14%, 5 Votes)

Nombre de votants: 37

Chargement ... Chargement ...

Nous vous proposons maintenant d’élire la meilleure recrue du Mercato !

A vos mulots.




le CSI remporte le « derby de Varembé »

29082010

Ce matin le CSI a démontré qu’il n’avait rien à envier à ses voisins en enlevant haut la main le « derby de Varembé », tournoi triangulaire réunissant les trois équipes premières du centre sportif (Athl. Regina (3ème ligue), FC Saint-Jean (4ème ligue) et le CS Interstar (3ème ligue)).

Le CSI a commencé le tournoi par une belle victoire contre le FC Saint-Jean.

Après s’être réveillé, le CSI a facilement fait la différence pour l’emporter sur le score sans appel de 3 à 0. Les buts ont été marqué par La Gazelle, du pied droit, Adam, bien décalé par Cherif et par Speedy Gonzales qui a fêté son retour aux affaires d’une magnifique frappe flottante.

Enfin, après un match nul entre les deux autres clubs de Varembé, le CSI s’est imposé 1 à 0 contre le « grand » Athlétique-Regina sur un but de Cherif, ensuite d’un bon centre du Boursicoteur, lancé dans la profondeur par un Lion de la Terranga qui a accéléré le jeu en jouant en une touche.

Ainsi, le CSI remporte le tournoi sans avoir encaisser le moindre but et en ayant fait le plein de points.

Classement final:

1. CS Interstar, 6 pts (marqués 4 – encaissés 0)

2. Athlétique-Regina, 1 pt (1-2)

3. FC Saint-Jean, 1 pt (1-5)

Prochain rendez-vous, mercredi soir à Varembé (20h) pour la Coupe genevoise avec le moral en haut.

Bonne saison à tous !




une bonne performance d’ensemble

22082010

Devant une assistance clairsemée et sous une chaleur torride, le CSI s’impose chichement devant la 4ème ligue de Lancy-Sport après avoir largement dominé les débats, mais sans s’être fait quelques frayeurs.

Après une entame de match à l’avantage des locaux, le CSI a trouvé ses marques puis a fait tourner le ballon de très belle manière pour étouffer son adversaire durant une bonne demi-heure.

Ainsi, les visiteurs ouvraient le score de manière méritée à la 17ème. Un bon ballon en cloche de Fabio trouvait Cihan dans la profondeur qui, profitait de la mauvaise sortie du gardien pour conclure au milieu de deux défenseurs. emoticone 0 à 1

Trois minutes plus tard, sur une touche de Cissé, prolongée par La Gazelle, Cihan, encore lui, pouvait partir dans la profondeur et ne laissait aucune chance au gardien d’une balle proprement placée. 0 à 2 emoticone

Le CSI continuait de largement dominer, sans pouvoir augmenter son avance, notamment en raison de quelques hors-jeu signalés de manière douteuse.

A la 32ème, sur un mauvais alignement de la défense emoticone et une double ouverture des milieux défensifs, c’est Lancy qui pouvait se présenter à 3 contre 1 pour conclure devant un TicTac irréprochable. 1 à 2 emoticone

Les visiteurs ne se démontaient pas et continuaient d’appuyer sur l’accélérateur.

Après plusieurs situations intéressantes, Fabio pouvait transmettre à Manu, qui perdait le duel physique et ratait le cadre en frappant de manière déséquilibrée. emoticone

A la 45ème, c’est Manu qui s’appuyait en une-deux sur Sacha à l’orée des 16 mètres, avant de pouvoir à son tour transmettre à Fabio dont le contrôle un peu long ne lui permettra que de frapper dans une position excentrée. emoticone

Arrivé à la mi-temps avec cet avantage d’un but, le CSI n’allait pas relâcher la pression.

A peine revenu du thé, le CSI se procurait deux belles occasions par Le Boursicoteur qui trouvait d’abord le poteau, puis, sur une remise de Pipo qui avait bien suivi et une ouverture de Manu, le même Sacha voyait sa balle lobée passer de peu par dessus la cage.

A la 53ème, un bon coup franc du Chinois trouvait Cihan dont le contrôle-poitrine orienté suivi d’une belle volée n’était pas récompensé à sa juste valeur et heurtait le petit filet extérieur d’un gardien qui était battu. emoticone emoticone

A la 55ème, le même Cihan, admirablement servi par Cherif emoticone, ouvrait trop son pied et voyait sa frappe passer une nouvelle fois à côté.

A la 57ème, sur un contre rondement mené, c’est une nouvelle fois Cihan qui pouvait se présenter en position favorable, mais sa frappe était détournée en corner.

Dans la minute suivante, c’est une passe en retrait de Dani dans l’axe qui a fait passer un frisson dans le dos de toute son équipe, mais l’attaquant lancéen échouait devant un excellent TicTac.

A la 60ème, sur un centre de la Gazelle, trop long pour Cihan, c’est Cherif qui alertait le gardien.

A la 70ème, le Chinois, en bonne position, ratait son contrôle et voyait ses espoirs de tromper le portier local s’envoler.

Dans l’enchaînement, un bon corner du Chinois trouvait la tête de la Gazelle, qui passait, comme d’habitude… emoticone, par-desssus.

Dans la minute suivante, le Boursicoteur pouvait s’envoler seul au milieu d’une défense statique et marquer proprement le 1 à 3 !  emoticone emoticone

Sur l’engagement, un défaut de concentration/compréhension, permet à Lancy de revenir à 2 à 3… emoticone emoticone emoticone emoticone

Remis de ce mauvais coup, le CSI reprenait sa marche en avant. La Gazelle trouvait enfin le cadre de la tête, mais le cuir était sauvé sur la ligne par un défenseur … emoticone

A la 86ème, Cherif se retrouvait seul en bonne position, mais tardait trop à frapper et échouait devant le portier adverse.

A la 87ème, c’est Le Boursicoteur qui voyait sa tête passer par dessus la cage sur une excellent centre tendu de La Gazelle.

A la 90ème, c’est Le Caméléon qui passe à travers à l’orée des 16mètres, procurant une très bonne chance d’égaliser pour les locaux, mais TicTac mettait son véto avec autorité.

A la 91ème, c’est Cihan qui est déclaré (faussement) hors-jeu sur une excellente combinaison Cherif-La Gazelle.

Enfin, à la 92ème, c’est Le Bouriscoteur qui, bien lancé par-dessus, allait échouer à deux reprises devant le gardien… sur le contre, c’est Pat qui pouvait effectuer un magnifique arrêt du pied et dévier en corner… qui ne donnera rien.

Score final 2 à 3, le CSI s’imposant de façon méritée, mais qui devra à la fois 1) se montrer plus réaliste pour convertir les énormes occasions qu’il se crée; 2) se montrer plus concentré en phase défensive pour éviter d’offrir trop d’espaces à l’adversaire.

Rendez-vous la semaine prochaine pour le Derby de Varembé, dernier test avant la reprise de la compétition.




se faire promener puis faire courir le ballon

13082010

Sur le magnifique terrain artificiel de Lancy, au milieu du chantier, mais devant près de 70 spectateurs, le CSI a d’abord subi le jeu avant de laisser une bonne impression.

Incapable de poser le jeu en première mi-temps, les visiteurs ont d’abord été étouffé par leur adversaire.

En s’obstinant à garder le ballon plus que nécessaire, le CSI a largement favorisé le pressing adverse d’une équipe prête physiquement à une semaine de la reprise de son championnat.

Portant trop le ballon, souvent au ralenti, le CSI s’est largement mis en difficulté. Avec ce rythme inadapté, le porteur s’enferme sous le pressing adverse et toutes les solutions autour de lui se volatilisent. Ainsi, impossible pour le CSI d’aligner plus de trois passes durant les 20 premières minutes…

Nous avons noté que ce n’est qu’à la 25ème, que le CSI a réussi à aligner quatre passes d’affiliées…

A la 27ème, Lancy, relativement maladroit devant le but, trouvait enfin l’ouverture (méritée) face à une équipe passive en phase défensive.

Ils auraient pu (dû) doubler la mise huit minutes plus tard, lorsqu’ils se sont présentés à 3 face au seul TicTac… toute la défense s’étant arrêtée de jouer pour réclamer quelque chose que l’arbitre n’a pas sifflé… emoticone

Fort heureusement, ils jouaient mal le coup (jeunesse) et arrivaient à se mettre hors-jeu tout seul…

A la 38ème, sur un excellent coup franc du Chinois, Davide plaçait une tête splendide qui prenait le chemin de la lucarne permettant au gardien (très bon) de s’illustrer de manière non moins spectaculaire et de mettre son véto.

Dans la minute qui suivait, le CSI, une nouvelle fois passif, laissait l’adversaire partir seul au but… s’arrêtant pour discuter… emoticone heureusement sans dégâts.

La dernière action de la première mi-temps était pour les visiteurs sur un contre rapidement mené par Todic, qui échouait en phase de conclusion.

On notera la tout-de-même bonne mi-temps de TicTac, des deux David(e), de Fabio et de Todic. emoticone

Arrivé miraculeusement à la mi-temps avec un seul but de retard…, le CSI profitait de la pause pour se remettre les idées en place sur les conseils avisés de leur coach.

Revenu sur le terrain avec de meilleurs intentions de jeu, la différence fût immédiate. Fini le gros pressing adverse, sous l’impulsion d’une circulation de balle plus rapide le CSI se donnait de l’air pour jouer et pouvait enfin profiter des espaces dans les intervalles. emoticone emoticone emoticone

A la 52ème, sur une tête de Todic, c’est une nouvelle fois le gardien de Lancy qui pouvait se mettre en évidence par une superbe parade. Le même Todic voyait sa reprise filer à côté du but.

A la 57ème, un bon pressing de Cherif sur le gardien permettait à Todic d’obtenir un bon ballon de but, mais sa frappe frappait le petit filet extérieur.

A la 59ème, c’est Cihan qui pouvait transmettre au centre, Todic laissait passer pour Chérif qui s’appuyait en une-deux sur la Gazelle avant que le gardien ne s’interpose en un contre un…

A la 62ème, on a pu admirer une action d’école toute en une/deux touches entre Davide, le Chinois et La Gazelle, ce dernier pouvant conclure imparablement d’une volée plat du pied (1-1).

Le CSI égalisait de façon amplement méritée, étouffant depuis la reprise les jeunes pousses du Lancy-Sport. emoticone emoticone

Non content de cela, le CSI maintenait la pression en continuant de mettre du rythme avec le ballon grâce à un jeu à touches limitées et à un bon déplacement dans les intervalles. emoticone emoticone

A la 68ème, une passe millimétrée de la Gazelle pour Todic permettait à ce dernier de se présenter en bonne position, mais un défenseur pouvait inextrémis pousser le ballon en corner.

Sur le corner de Manu, c’est Cihan qui s’élevait plus haut que tout le monde pour pousser le cuir au bon endroit. (1-2) Amplement mérité à ce moment de la partie. emoticone

Ne relâchant pas la pression, le CSI continuait de pousser. emoticone

On saluera la rentrée de Speedy Gonzales de retour sur les terrains après plus d’un an d’absence. emoticone Son premier ballon bien négocié, il se mettera en évidence à plusieurs reprises, notamment en mettant Manu sur orbite à la 75ème, ce dernier échouant sur le gardien, puis en bottant un bon corner que la Gazelle pouvait reprendre, malheureusement par dessus.

Les forces commençant à se faire rare, le CSI commençait à concéder plus d’espace en phase défensive. Sur l’une des percées adverses, c’est TicTac qui commettait l’rréparable en fauchant l’attaquant adverse à l’orée de ses cinq mètres. Pénalty indiscutable, proprement transformé par l’attaquant lancéen (2-2, 80ème).
Le CSI concédera la défaite à la 88ème minutes. Au milieu d’un alignement et marquage approximatif, les locaux auront eu le loisir de jouer dans les intervalles dans les 16 mètres du CSI pour conclure proprement un bon match de préparation, faisant la différence physiquement en fin de match, profitant enfin de leurs quatres semaines d’avance de préparation … et du fait d’avoir faire courir le CSI dans tous les sens en première mi-temps… emoticone

Ainsi au terme d’un match inégal, le CSI montrant du « pas bon » emoticone et du « très bon » emoticone, Stephane se montrait satisfait de l’esprit affiché, de la qualité de la seconde mi-temps et notamment de la capacité de ses joueurs à intégrer ses remarques de la mi-temps et à les appliquer sur le terrain. Il espérait que cela resterait dans les mémoires pour les prochains matchs, le CSI devant, sans aucun doute, suivre la voie tracée en seconde période pour obtenir les résultats espérés.




le CSI s’incline avec les honneurs contre la réserve du Stade Nyonnais

10082010

Le CSI s’est déplacé en terre vaudoise pour son deuxième match de préparation.

Sur le site du Centre Sportif de Colovray, le CSI a livré une très bonne partie face à la seconde garniture du Stade Nyonnais (2ème ligue) qui avait trois  semaines de plus d’entraînement dans les jambes.

Faisant bien circuler le ballon, les visiteurs ont maitrisés une grande partie de la rencontre, s’inclinant toutefois face au réalisme adverse punissant les petites erreurs commises au long de la partie. Ainsi au terme d’une partie très agréable à suivre, le CSI s’est incliné 3 buts à 2.

Ainsi, après une bonne entame de match, le CSI s’inclinait une première fois sur la première incursion des locaux (7ème minute) . Oublié à 20 mètres du but, plein axe, le (très bon) n°10 adverse décochait une frappe imparable sur un centre en retrait venu de la droite. Sans opposition, il ne laissait aucune chance à TicTac. Cri

Remis en place par cette ouverture rapide du score, le CSI reprenait le contrôle du ballon, le faisant admirablement circulé sur toute la largeur du terrain, se montrant patient et confiant, cherchant les intervalles. emoticone

Mieux inspiré en phase offensive que lors du premier match à Bernex, le CSI arrivait enfin à trouver cette percussion qui lui permet de mettre en danger l’arrière-garde nyonnaise. Ainsi, Marco, La Gazelle, Balotell’ et Cherif ou encore Pipo se procuraient de belles opportunités dans le jeu ou sur balles arrêtées. emoticone On a d’ailleurs pu admirer durant 25 minutes les qualités de Marco, placé en pointe par Stephane. Avant que celui-ci ne sorte victime d’une petite contracture, il a démontré bien plus d’aisance à ce poste qu’au milieu du terrain samedi passé. A revoir.

Le Stade Nyonnais se montrait toutefois très dangereux sur chacune de ses (rares) incursions dans les 30 derniers mètres des visiteurs grâce à quelques joueurs vifs et techniques, trouvant tour à tour TicTac puis la base du poteau.

Manquant encore de vitesse et de changement de rythmes, le CSI controllait le ballon sans toutefois arriver à déséquilibrer l’adversaire.

Arrivé à la mi-temps sur ce score de 1 à 0, le CSI procédait à quelques changements qui peturbèrent quelque peu l’équilibre de l’équipe en début de seconde période.

Le CSI n’arrivait ainsi plus à poser le ballon et le conserver simplement, mais permettait au contraire aux locaux d’en prendre le contrôle. Perdant rapidement le ballon après la récupération en voulant jouer long et compliqué ou en gardant trop longtemps le ballon, la fatigue aidant, le CSI se trouvait mis en difficulté dans sa moitié de terrain.

Sur un ballon difficile, TicTac tardait un peu trop sur son contrôle et se faisait subtiliser le ballon par l’attaquant adverse qui pouvait inscrire le 2 à 0 dans le but vide (57ème). emoticone

A partir de cet instant, le CSI a repris le contrôle du ballon, n’hésitant pas à le faire circuler sur toute la largeur, à changer de côtés, à repartir et s’appuyer de manière simple et rapide dans les intervalles. emoticone emoticone

Se procurant de bonnes occasions, le CSI allait être récompensé de ses efforts.

Sur une balle dans la profondeur, Pipo, qui avait auparavant imposer de manière musclée sa puissance face au défenseur et au gardien adverse, profitait de l’hésitation du gardien et plaçait le cuir au bon endroit (66ème). emoticone

Continuant de controller le match, le CSI se procurait quelques belles opportunités, mais manquait de lucidité au moment de conclure.

Toutefois, sur un long ballon de contre, c’est le Stade Nyonnais qui faisait valoir une fois de plus son réalisme offensif. Une sortie trop précipitée de TicTac, un mauvais renvoi de la défense et le n°1o local pouvait une nouvelle fois allumer la lampe depuis l’orée des 16 mètres (3 à 1, 75ème). emoticone

Bien que fatigué, le CSI remettait encore l’ouvrage sur le métier. Parfois imprécis et les jambes lourdes, on a toutefois pu constater que les idées étaient bonnes et le jeu plaisant. Continuant de faire circuler le ballon proprement, le CSI se procurait de bonne phase dans les 30 derniers mètres adverses. emoticone

Sur l’une d’elles, c’est Cherif qui était poussé illicitement dans le dos dans la surface de réparation (88ème). Le pénalty était indiscutable et était transformé proprement (deux fois) par Jenerson. emoticone

Le CSI allait encore se procurer une belle occasion d’égaliser, mais ne pouvait la transformer. 3 à 2, score final.

A la fin du match, Stephane se montrait satisfait de la perfomance des siens : « Nous avons fait un bon match en faisant bien circuler le ballon. On voit que l’on est capable de faire le jeu face à un adversaire de calibre supérieur. C’est encourageant et cela donne confiance. On fait quelques cadeaux, mais c’est « normal » en raison de la fatigue et du manque de compétition. L’équipe a bien réagi, elle est saine et motivée, c’est vraiment positif. Il faudra toujours travailler fort, faire circuler ce ballon et avoir confiance, c’est comme cela que nous ferons des résultats. Quelques réglages sont encore à faire, mais on voit déjà quelques tendances. Enfin, quand nous aurons plus de vitesse et d’explosivité, nous serons en mesure de mieux gérer les transitions défense-attaque et attaque-défense et de provoquer des brèches dans l’équipe adverse. On a encore 4 semaines devant nous et nous serons prêts. Vu la qualité affichée, le challenge sera relevé pour les joueurs qui manquent la préparation. Déjà après une semaine, on voit une différence entre les présents et les absents. Ceux-ci auront le temps de rattraper sur les quatres semaines à venir, mais ceux qui arriveront plus tard, s’ils ont un gros déficit physique, devront travailler fort. La concurrence est renforcée par les arrivées et les états de forme des uns et des autres. C’est positif pour le niveau général de l’équipe, mais il faudra bien le gérer et jouer pour l’équipe. ». emoticone

Même son de cloche chez l’entraîneur adverse : « On a vu un très bon match de football. Très plaisant, avec un bon esprit et un bon engagement. Mon équipe a mis du temps à se mettre en jambes, mais je peux compter sur quelques très bonnes individualités capables de faire la différence à certains moments. J’ai été très impressionné par la qualité de l’équipe adverse, notamment au milieu du terrain. Cette équipe à de quoi faire un excellent championnat. Il faudra qu’ils soient plus solide encore dans l’axe de la défense, car on a pu parfois s’y infiltrer dans des situations où cela ne doit pas être possible. A part cela, cette équipe est très équilibrée et joue bien au ballon. Elle doit avoir confiance en elle, car elle a les moyens de faire quelques choses de bien, spécialement lorsque l’on sait qu’ils n’ont qu’une semaine d’entraînement derrière eux. A elle de corriger les petites erreurs de concentration qu’elle a montré. ». emoticone

Merci encore aux deux entraineurs pour leurs réactions et bonne suite de préparation au CSI.

On notera encore que le CSI était notamment privé de Jean-Louis, Todic, Sacha, Cano, Da Rocha, Ruben, Patrick D., Cissé, Alex et que Cihan a dû renoncer à l’échauffement en raison d’une cheville douloureuse après le match de samedi.

Continuez à jouer comme cela, cela est très plaisant de vous suivre dans ces conditions. emoticoneemoticone

 




une bonne entrée en matière

8082010

En conclusion d’une grosse première semaine d’entrainement, le CSI a retrouvé les joies du terrain contre les juniors A Inter de Bernex.

Sur le coup de 16h hier, le CSI a donc pu retrouver ses marques.

Manquant encore de vitesse et de jeu dans les 25 derniers mètres, le CSI s’en est tiré avec les honneurs et un bon match nul (1-1) face à une équipe qui en était à sa troisième semaine d’activité. Daniel Silva a ouvert le score pour le CSI d’une frappe mal négociée par le gardien adverse (15ème minute) et les locaux, dominateurs durant les 10 premières minutes, ont égalisé à la 43ème.

Le CSI a controllé la partie et su exploiter les espaces laissés par l’adversaire, mais ne s’est pas montré particulièrement inspiré en phase de conclusion, ne cadrant que peu de frappes durant le match (face à un gardien de substitution). A l’inverse, ils ont été que peu malmenés en phase défensive, les actions les plus dangereuses découlant de balles arrêtées et de certaines erreurs de placement.

Outre la bonne performance collective du CSI, on notera les bonnes impressions laissées par les nouveaux, notamment par Davide dans l’axe de la défense et Fabio et Cherif au milieu du terrain.

Marco a eu plus de peine à trouver ses marques, et Cihan a fait de bons débuts, mais est encore un peu court physiquement.

On notera également le retour de Todic à la pointe de l’attaque et la présence d’un ancien joueur de la Juve (!?).

La préparation se poursuit avec une grosse semaine en perspective.




awards

5082010

Meilleur buteur

Le soulier d’or du meilleur buteur est décerné à La Roche avec 11 réalisations.

Il devance Balotell’ (6) et Le Lion de la Terranga (5).

Classement complet :

1. Da Rocha 11; 2. Armando 6, 3. Jean-Louis 5; 4. Ruben 4; 5. Pipo, Todic, Tuncay 3; 8. Josh, Marc O. 2; 9. Ariel, Luis, Sacha 1.

 

Meilleur passeur

La Roche remporte également cet honneur avec 13 passes décisives.

Il devance Le Chinois (8) et Le Doc (7).

Classement complet:

1. Da Rocha 13; 2. Josh 8; 3. Nuno 7; 4. Alex, Marc O 5; 6.David, Luis Patrick P., Pipo, Tuncay 4; 11. Armando, Jean-Louis 3; 13. Sacha 2; 14. Ariel, Germain, Ruben, Todic 1.

 

Homme du match

Là encore, c’est La Roche qui l’emporte avec 4 nominations.

Il devance Le Caméléon, Le Lion de la Terranga, TicTac et Cano (3)

Classement complet:

1. Da Rocha 4; 2. Luis, Jean-Louis, Patrick, Marc C. 3; 6. Armando, David, Marc O, Nuno 2; 10. Ariel, Cedric, Josh, Pipo, Todic 1.

 

Le Top revient à l’équipe (9) devant Balotell’, Le Caméléon et TicTac (4), mais le Flop appartient également à l’équipe (8) devant Dani Bruno, TicTac et Le Bellâtre (2).

Classement complet Top:

1. L’équipe 9; 2. Armando, Patrick, Luis 4; 5. Da Rocha, Ruben 3; 7. Ariel, Cedric, David, Marc Cano, Nuno, Jean-Louis, Sacha, Todic 1.

Classement complet Flop:

1. L’équipe 8; 2. Dani B, Patrick, David 2; 5. Armando, Bory, Marc C., Marc O., Pipo, Pedro, Josh, Tun 1.




objectif maintien, plaisir et plus si affinité

5082010

Tel est le résultat du sondage.

Quelle ambition pour le CSI 2010/2011?

  • Le maintien et le plaisir (39%, 14 Votes)
  • La promotion ;) (28%, 10 Votes)
  • Le plaisir et le maintien (22%, 8 Votes)
  • Le maintien (11%, 4 Votes)
  • Le plaisir (0%, 0 Votes)

Nombre de votants: 36

Chargement ... Chargement ...

Nous vous proposons désormais d’élire le joueur de la saison 2009-2010.







4L TROPHY 2009 - Tech de Co... |
Association des Résidents d... |
Les illusions de la Lionge |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Projet Trinational de forma...
| quad aventure en pays de Bray
| Les J-vrai