le CSI fixé demain

31052010

Après sa belle victoire d’hier (résumé suivra), le CSI est pratiquement assuré de sa promotion en 3ème ligue, sachant que :

Racing 2, Puplinge, Saint-Jean, Collex 2 et Benfica sont sportivement relégués (5 équipes, i.e. 4 promus en 4ème ligue (rééquilibrage des groupes de 3ème ligue à 12 équipes)) et que Kosova 2 sera relégué administrativement de 3ème en 4ème en raison de la relégation de la première équipe de 2ème ligue (soit 6 relégués, donc 5 promus).

En 4ème ligue, les 3 premiers de groupe montent directs (Champel, CS Italien, Sporting).

Il y a 3 deuxièmes pour 2 places, mais Veyrier 2 (2ème du groupe 2) ne peut pas monter, car leur première équipe est reléguée de 2ème ligue, donc il reste le CSI et Benfica 2 pour les 2 places…

Sur le site de l’ACGF, le CSI sera fixé demain de savoir si :

Le CSI accède directement à la 3ème ligue, sans barrage; ou si

Le CSI doit faire un match de barrage contre Sport Genève Benfica 2 (dimanche prochain ou dimanche d’après à Varembé), match qui ne comptera peut-être pour rien (s’il est maintenu), en attendant de savoir si:

1) le barrage entre les 10èmes de 3ème ligue est maintenu (Kosova 2 (qui sera de toute façon relégué (sportivement en perdant le barrage ou administrativement) et City);

2) Geneva tombe de 2ème inter en 2ème ligue (très probable) … ce qui fera tomber Plan-les-Ouates 1 de 2ème ligue et donc la 2ème en quatrième ligue (1 promu supplémentaire).

D’après nos renseignements, il y a 99.9% de chance que le barrage du CSI soit annulé et que le CSI soit promu directement (tout comme Benfica 2), sans avoir à attendre le résultat de Geneva (encore 2 matches) ou du barrage en 3ème ligue…

Dans les faits, il devrait y avoir, dans tous les cas au moins 6 relégués de 3ème ligue et peut-être jusqu’à 8 équipes (avec Plan-les-Ouates 2 et City). Pas bon d’être en 4ème ligue la saison prochaine…

Suspense jusqu’à demain ! … ou peut-être plus … et City qui tremble aussi…

On vous tiens au courant.




à nonante minutes du bonheur?

28052010

Malgré que les portugais n’aient pas jouer à fond jusqu’au bout, le CSI conserve son destin entre ses mains avant la dernière journée. Rireemoticone

Une victoire dimanche à Saint-Paul (14h) lui assurera au minimum les barrages, mais plus probablement une montée directe en 3ème ligue. emoticoneemoticoneemoticone

Au terme d’un match qui s’annonce difficile et engagé, le CSI peut ainsi toucher au bonheur de la promotion et réaliser son objectif. emoticone

Allez les boys, 95 minutes de gros travail, de beaucoup d’envie et de concentration et ce sera peut-être dans la poche !!!! emoticone emoticone

GO CSI GO !!!!!!!




Pipo élu joueur du mois d’avril

17052010

Avec une confortable avance,vous avez élu Pipo comme votre joueur du mois d’avril.

Un véritable plébiscite (pratiquement 50% des voix) pour ce fidèle joueur qui est dans une forme éblouissante en cette fin de championnat et qui pourrait être le match-winner du CSI en cette fin de saison.

Joueur de poids et d’engagement, Pipo est aussi un co-équipier exemplaire, même si parfois sa passion peut déborder.

Une juste récompense et nous nous réjouissons de le retrouver prochainement à l’interview.

Toutes nos félicitations Pipo !

Jean-Louis et Ariel complètent le podium.

Pour vous qui est le joueur du mois d'avril ?

  • Pipo (48%, 11 Votes)
  • Jean-Louis (22%, 5 Votes)
  • Ariel (17%, 4 Votes)
  • TicTac (13%, 3 Votes)
  • David (0%, 0 Votes)

Nombre de votants: 23

Chargement ... Chargement ...




sporting solde… et Vernier 2 met la pression

16052010

Alors que l’on pouvait penser l’affaire dans la poche, malgré un nul dans la matinée, lorsque Saint-Paul battait Champel 4 à 3 à la dernière minute, après avoir pourtant été mené 3 à 0 à la mi-temps, la mauvaise nouvelle venait de la déroute (?!!!) de Sporting (qui a aligné une équipe B) contre Vernier 2 (0 à 4) !!!

Vernier, qui jouera son dernier match, à domicile contre Azzurri…, revient donc à un point du CSI et pourrait empêcher nos joueurs de disputer les barrages… sans avoir droit de les faire!

Pour que cela ne se réalise pas, le CSI devra remporter son dernier match contre Saint-Paul dans quinze jours…

Dans la matinée, le CSI, dominateur, a concédé le match nul contre US Lecce, avec un scénario similaire au match aller (domination du CSI, poteau-latte, etc…, but de Lecce et le CSI qui pousse à la fin…).

Tout avait en effet bien commencé pour le CSI avec une bonne entame de match, bien disposé, bien agressif, bon au pressing.

A la 7ème minute, La Roche frappait mollement directement un coup franc sans danger pour le gardien adverse.

A la 10ème, c’est un débordement de La Gazelle entre deux joueurs adverses qui menait à un centre en retrait que personne ne pouvait convertir et qui terminait en corner. Dans l’enchaînement, la bonne patte de La Roche trouvait la tête de Pipo qui s’écrasait sur le poteau. Dommage.

A la 19ème, un nouveau centre de la Gazelle trouvait le Chinois, qui, d’un bon enchaînement contrôle poitrine qui élimine l’adversaire, pouvait mettre à contribution le gardien de Lecce d’une frappe ras de terre.

3 minutes plus tard, un nouveau coup franc de La Roche, prolongé par la tête du Caméléon permettait au Chinois de frapper… dévié en corner.

Sur le corner, c’est la transversale qui venait au secours du portier de Lecce sur un dégagement dévissé de l’un de ses défenseurs. Sur le contre, c’est Romain (suppléant de TicTac, blessé) qui effectuait une bonne sortie.

Lecce commençait à mettre le nez à la fenêtre. Une bonne frappe de 30 mètre proche de la lucarne (24ème), puis un coup-franc croisé… pour une reprise seul dans les 5 mètres dans la course de l’attaquant (0 à 1, 25ème)… mettait le CSI dans ses petits souliers.

Le CSI mettera 10 bonnes minutes à se remettre de cette inattention (encore!) sur balle arrêtée.

A la 35ème, un nouveau débordement de La Gazelle trouvait la bonne sortie du gardien ras de terre au 5 mètres.

A la 42ème, c’est Pipo qui pouvait admirablement contrôler le ballon de la poitrine en direction du but… et être séché dans les 16 mètres sans que l’arbitre ne bronche…

Juste avant la mi-temps, c’est encore La Roche, puis Pipo (d’une tête pas assez puissante sur un bon service de Costa en profondeur) qui ont une bonne occasion, mais ne permettent pas à leur équipe de rejoindre la mi-temps sur un score de parité.

A la 55ème, c’est le duo Romain / Cano qui joignaient leurs efforts pour sauver le ballon sur la ligne en s’accrochant de toutes leurs forces aux filets…

A la 62ème, La Roche manque de force dans la profondeur pour prétendre à mieux.

Le CSI accentue la pression, mais il manque toujours quelque chose qui permet d’égaliser. Passé en 3-4-3, le CSI prend tous les risques.

A la 75ème, un long ballon du Bellâtre sur la cage, relâché par le gardien, profite à La Gazelle qui a bien suivi et peut servir Le Chinois en retrait… qui conclut du tibia! Ouf. 1 à 1.

Loin de se contenter de ce match nul, le CSI continue de pousser et accentue encore sa pression avec l’entrée du coach.

A la 77ème,  Rubinho, puis La Roche, sont proches de conclure.

A la 79ème, c’est Stephane, bien décalé sur la droite dans la profondeur par Le Doc, qui ajuste le poteau lors de son face-à-face avec le gardien.

4 minutes plus tard, une frappe de La Roche accroche les étoiles, tout comme Rubinho deux minutes plus tard.

A trois minutes du terme, c’est Lecce qui se procure une double occasion en rupture, d’abord bien écartée du pied par Cano, puis frôlée ce qu’il fallait par les cheveux du Caméléon…

Dans la minute suivante, Lecce, sur coup-franc, ratait le coche avec deux joueurs au second poteau.

A la 92ème, un bon débordement de Stéphane se terminait par un centre trop long pour Ivan (possibilité en retrait?) pour la dernière action du match.

Le CSI a démontré un caractère qui sera important lors de la dernière journée décisive contre Saint-Paul (qui ne peut plus rien espérer). Ce point important marqué contre Lecce, lui permet de garder son destin entre ses mains (tremblantes…) et d’espérer un dénouement heureux.

Il y aura du travail, du suspense et quelques angoisses du côté de la Californie dans deux semaines.

Espérons que le CSI sera à la hauteur de l’événement, tant au niveau du jeu que de l’envie et du caractère et qu’il pourra se présenter avec ses meilleurs atouts.

Résultat

Centre Sportif de Varembé, 39 spectateurs

CS Interstar 1 – US Lecce 1 – 1:1 (0:1)

Buts pour le CSI : Josh

Homme du match pour la rédaction : Orlandini

Mentions spéciales : Josh, Nuno

Top du jour : L’arrêt de Cano

Flop du jour : Le but encaissé par le CSI encore sur la même balle arrêtée…




le CSI maintien la distance au terme d’un bon match

11052010

En ce dimanche pluvieux, le CSI a fait le nécessaire dans ce match à six points. S’il ne les a pas pris, il ne les a pas non plus perdus.

Au terme d’un match de bonne qualité, le CSI ramène un bon point de son déplacement verniolan.

S’il y avait la place de gagner, il y avait également moyen d’y perdre des plumes en ayant été mené deux fois au score.

Mais ce CSI s’accroche à nouveau et est capable de refaire les efforts nécessaires pour renverser les situations mal engagée, de bonne augure avant une fin de championnat serrée où il faudra savoir jouer des coudes jusqu’au bout.

Le match avait plutôt bien débuté avec un long dégagement de la Gazelle qui permettait à Pipo, sur un gros pressing, de récupérer le ballon et de tenter sa chance décalé sur la gauche. Malheureusement, son tir trop mou, qui avait battu le gardien, a pu être récupéré par le défenseur avant d’atteindre le but.

A la 4ème, c’est le Chinois qui pouvait décaler à droite La Roche… son centre trouvait La Gazelle dont la tête plongeante fût trop décroisée.

A la 5ème minutes, le Bellâtre nous gratifiait d’un magnifique sprint dans la profondeur pour anihiler l’attaque adverse… il y laissera toutes ses forces.

Il faudra attendre le quart d’heure pour voir à nouveau une réelle opportunité par Zalex… mais deux minutes plus tard, c’est Vernier qui pouvait ouvrir le score sur sa première réelle occasion !

A la 19ème, c’est encore la Gazelle qui voyait sa tête échouer à côté du but de Vernier sur un très bon coup franc de Manu. Le même Manu taclant dans ses propres 16 mètres la minute suivante pour empêcher l’attaquant de Vernier de se présenter seul face à TicTac.

A la 22ème, Vernier s’essayait au tir des 22 mètres, la frappe passant de peu à côté du but des visiteurs.

Dans la minute suivante, c’est Manu qui frappait largement au dessus.

A la demi-heure, le CSI, au terme d’une magnifique action collective, obtenait un corner. Bien botté par La Roche, fort et tendu dans la surface, il provoquait une partie de billard dont Pipo sortait vainqueur d’une tête-retro. 1 à 1.

C’est sur ce score de parité que les deux équipes rejoignent les vestiaires à l’heure du thé.

Dès la reprise, sur un centre presque parfait de La Roche, c’est Pipo qui rate de peu le ballon seul au 5 mètres.

A la 50ème, Zalex, bien décalé par le Boursicoteur, s’enfonçait dans la défense adverse, était contré. Pipo pouvait récupérer, transmettre à Manu dans la profondeur qui frappait au dessus, alors que La Roche attendait le ballon seul au 5 mètres. Dommage.

Par trois fois, c’est Zalex qui manquait de lucidité (2 fois sur coup franc, une sur corner).

A un quart d’heure de la fin, La Roche trouvait Tun, fraîchement entré en jeu pour les 20 dernières minutes. Ce dernier ne voyait toutefois pas Josh dans son dos qui aurait pu aller affronter seul le gardien.

Dans l’enchaînement, sur un long décalage droite-gauche, c’est Vernier qui reprenait l’avantage d’une tête placée (video ici pour La Gazelle emoticone).

Deux minutes à peine se sont écoulées que La Roche retrouve (enfin !!!! emoticone) le chemin des filets. Bien lancé dans la pronfondeur, Tun faisait cette fois le bon décalage et trouvait La Roche qui enchaînait parfaitement le contrôle-frappe pour remettre les deux équipes à égalité. 2 à 2.

A la 82ème, un raté de Germain faisait craindre le pire.

A la 84ème, c’est Tun qui perd le ballon et discute à mi-terrain, emoticone permettant à Vernier de développer une bonne action que le Boursicoteur pourra détourner en corner. Ouf!

Sur ledit corner, c’est TicTac qui peut intervenir par deux fois.

A la 89ème, Tun pu décaler La Roche qui n’osa pas affronter en 1 contre 1 le dernier défenseur… dommage !

La dernière action du match sera à mettre à l’actif des locaux. Suite à un bon coup-franc, le centre ras de terre pouvait être capté par TicTac à l’orée de ses 5 mètres.

On notera encore la très bonne prestation de l’arbitre.

Au terme d’un bon match de football, les deux équipes se séparent sur un score nul qui, compte tenu de l’autre résultat de la journée, fait plutôt l’affaire du CSI, même si plusieurs blessés sont à déplorer au terme du combat.

La semaine prochaine, le CSI recevra US Lecce dans un autre match à six points.

Résultat

Vernier, 88 spectateurs

FC Vernier 2  – CS Interstar 1 – 2:2 (1:1)

Buts pour le CSI : Pipo, Da Rocha

Homme du match pour la rédaction : Da Rocha, Zalex

Mentions spéciales : Josh, Tuncay, Manu

Top du jour : La réaction immédiate de l’équipe après le second but de Vernier

Flop du jour : Euh… Je mets ma chemise et je réfléchis  emoticone




deux points de perdus, … un point de gagné?

3052010

L’occasion de recevoir la lanterne rouge était aussi l’occasion pour le CSI de se remettre sur les bons rails et de prendre à nouveau goût à la victoire… Hélas. trois fois hélas, le CSI n’aura pas su se montrer suffisamment réaliste ni su conserver l’avantage acquis en première période. Il ne retira qu’un point de ce match qu’il a pourtant largement dominé.

Retour sur un dimanche matin pluvieux qui pourraient laisser de nombreux regrets, encore.

Privé de nombreux joueurs, Stephane a composé une équipe intéressante, mais peut-être en manque de présence physique.

Dès la deuxième minute, La Roche ouvrait les premiers feux avec une frappe dans un angle fermé qui testait les capacités du gardien.

A la 5ème, sur une bonne relance de TicTac sur Manu, c’est le Chinois qui pouvait tenter sa chance sans succès.

Dans la minute suivante, un bon corner de Josh trouvait la Gazelle au second poteau… qui ratait de peu l’opportunité.

Alors que le CSI avait la maitrise du jeu, un contre rondement mené au quart d’heure permettait à un joueur d’Azzurri, de passer en revue toute la défense centrale et d’ajuster le haut de la transversale de TicTac… Ouf.

Du côté du CSI, les frappes s’enchaînent, le Chinois, La Roche, Zalex, sans succès.

A la 28ème, un long dégagement de TicTac, une déviation de Pipo dans la profondeur pour La Roche et le défenseur d’Azzurri de dévier de la tête dans son propre but. 1 à 0, mérité.

6 minutes plus tard, c’est Manu qui est séché dans la surface de réparation adverse… et frustré d’un pénalty pourtant évident.

A la 35ème, le Chinois frappe de peu à côté, dans la minute qui suit, c’est une bonne combinaison La Roche-Zalex qui permet à Pipo de frapper trop mollement.

Une nouvelle frappe du Chinois, un corner de La Roche pour La Gazelle qui rate le cadre et l’heure du thé rappela les 22 acteurs.

A la reprise, on reprend les mêmes et on recommence. Josh passe pour Zalex qui centre pour La Gazelle qui voit encore son essai passer au-dessus de la cage adverse.

Deux minutes plus tard, Manu tarde un peu à donner son ballon à La Gazelle qui ne peut l’intercepter.

A la 54ème, c’est un éblouissant arrêt de TicTac sur une tête au second poteau qui permet aux locaux de conserver l’avantage.

Dans l’enchaînement, un débordement et centre en retrait parfait de La Gazelle met en position idéale Manu à 14 mètres du but. Sa reprise plat du pied passe malheureusement de peu à côté.

A la 58ème, une frappe lobée donne des sueurs froides à TicTac qui accompagne la balle jusqu’au sommet de sa transversale.

Au 2/3 du match, une bonne frappe de Pipo est bien déviée par le gardien d’Azzurri. Sur le Corner qui suit, la tête de Pipo passe de peu par dessus la lucarne croisée.

A la 65ème, c’est La Roche qui se retrouve seul face au gardien. Celui-ci est battu, mais c’est la transversale qui stoppe l’essai du gauche du petit lutin portugais.

A la 68ème, le centre en retrait de Zalex n’est pas conclu par Tun, pourtant en bonne position.

Deux minutes plus tard, c’est la douche froide… Sur une passe en retrait approximative du Boursicoteur, TicTac se précipite au sol et commet l’irréparable dans les 16 mètres.

Pénalty transformé, 1 à 1 (70ème).

Trois minutes plus tard, le CSI n’est plus aussi agressif sur le porteur et compact en phase défensive. Un joueur d’Azzurri se balade entre les lignes, plein axe, et frappe… sur la transversale de TicTac.

A la 80ème, c’est encore TicTac qui se met en évidence.

Seule une frappe du Loco BeepBeep, ensuite d’une percée rageuse, à la 84ème montra une certaine révolte des locaux, résignés depuis l’égalisation. On ne sent pas l’équipe capable de revenir, de se révolter, de jetter toutes ses forces dans les ultimes minutes pour arracher une précieuse et importante victoire. A en croire, que le résultat n’est pas bon, mais bon… pas si grave!

Le passage à trois attaquants ne changera pas la donne, les joueurs du CSI ne haïssant pas suffisamment le fait de ne pas remporter l’entier de l’enjeu.

Fort heureusement, les résultats de l’après-midi tombent et sont plutôt favorables au CSI… qui augmente son avance d’un point… S’il y a un net mieux dans le jeu, il s’agira toutefois de montrer un autre esprit de combattant dans les confrontations directes à venir… et de vouloir plus la victoire que l’équipe adverse.

A la semaine prochaine.

Résultat

Centre Sportif de Varembé, 39 spectateurs

CS Interstar 1 – USI Azzurro 1 – 1:1 (1:0)

Buts pour le CSI : Auto-goal

Homme du match pour la rédaction : Cano

Mentions spéciales : TicTac, Zalex, David

Top du jour : L’arrêt de TicTac de la 54ème.

Flop du jour : La tête de la Gazelle (mais laquelle…?)







4L TROPHY 2009 - Tech de Co... |
Association des Résidents d... |
Les illusions de la Lionge |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Projet Trinational de forma...
| quad aventure en pays de Bray
| Les J-vrai