• Accueil
  • > Archives pour décembre 2009

Interview du coach

21122009

Pendant cette pause hivernale, Stephane a bien voulu répondre à quelques questions sur la pluie, le beau temps, le premier tour et l’objectif du second tour.

Q: Stephane, peux-tu brièvement te présenter?
R: Stephane Rychen, j’ai 34 ans, genevois. Je suis avocat et travaille pour l’UEFA. J’entraîne depuis environ 7 ans, d’abord avec les juniors du CS Interstar, puis avec la première équipe. J’ai aussi été pendant deux saisons entraîneur-assistant avec la première équipe du Servette FC avec qui j’ai connu la promotion de 1ère ligue à Challenge League en étant Champion Suisse de 1ère ligue emoticone. Ensuite, je suis revenu avec la première équipe du CSI et effectue ma troisième saison emoticone.

Q: Qu’est-ce qui te motive à entraîner?
R: La gestion du groupe, le fait de faire progresser les joueurs, de leur faire plaisir et de voir l’équipe bien jouer et bien travailler, c’est vraiment motivant. Biensûr les résultats sont aussi une source de motivation, mais quelque soit le niveau, le fait de présenter un jeu attrayant, d’avoir du plaisir sur et en dehors du terrain et de crééer une émulation entre tous restent le moteur essentiel. J’ai autant de plaisir avec le CSI qu’avec la première du Servette. emoticone

Q: En parlant de niveau, es-tu satisfait du niveau de l’équipe? Et qu’est-ce qui te fait rester avec le CSI alors que tu as les diplômes (Licence A-UEFA) pour la première ligue ou pour les juniors nationaux (M-21, M18, etc…) ?
R: Le niveau de l’équipe est à mon sens très bon pour une 4ème ligue. L’homogénéité de l’équipe, sa technique et sa marge de progression sont des paramètres intéressants. Si la motivation et l’engagement de tous était aussi forte qu’elle l’est pour certains, nous jouerions sans problème dans une catégorie supérieure… Ce qui me fait rester? Je pense que l’ambiance générale, le plaisir, l’engagement de l’équipe sur le terrain sont autant de facteurs importants. Les joueurs présents à l’entraînement ont envie de progresser, de repousser la limite. emoticone Si seulement, nous pouvions être plus nombreux dans cet état d’esprit…

Q: On sent une certaine frustration, peux-tu développer?
R: Oui, c’est vrai. Je donne beaucoup pour l’équipe et organise différents trucs, comme la salle de muscu… Voir 6 ou 8 personnes à l’entraînement emoticone, ne me motive pas tellement et c’est le type de chose qui font réfléchir pour l’avenir

Q: Réfléchir à partir?
R: Oui. emoticone

Q: Au delà de cela, les résultats que le groupe affiche depuis que tu le diriges sont plutôt très bons?
R: Oui. Comme je l’ai dit, nous possédons de nombreux joueurs talentueux et ils se montrent réceptifs à l’entraînement, ont envie de progresser et trouvent du plaisir à jouer. Je crois aussi que l’on a su trouver un équilibre et un groupe sain ou tous les éléments perturbateurs s’intègrent ou disparaissent. Même si le coaching est important [les joueurs ont pu le constater par eux même cette saison… emoticone], c’est un tout, un travail d’équipe et les résultats, ce sont d’abord les joueurs qui les font. Il faut les guider dans la bonne direction et leur donner les outils, les clés.

Q: Que penses-tu du premier tour effectué ?
R: C’était plutot bon. Biensûr, nous pouvons regretter la défaite contre Champel, alors que nous étions largement supérieur à cette équipe. On regrettera aussi la défaite contre Sporting ou le nul contre Lecce, car je pense que nous avions les qualités pour passer l’épaule. C’est dommage, mais il faut aussi être conscient des performances réalisées contre Vernier ou contre toutes les autres équipes… On a été solide et constant. La réalité c’est que la régularité est la base d’un championnat. Elle est nécessaire, à la fin, c’est ce qui va compter. C’est clair qu’il faudra encore faire plus au second tour, être encore plus costaud dans les confrontations directes, mais c’est possible si l’équipe s’y prépare bien et à envie.

Q: Quel est l’objectif du second tour ?
R: Je pense que l’objectif est clair depuis le début. On prend les matches les uns après les autres et on essaie de monter. Etre deuxième, c’est bien, mais… J’aimerais voir un peu plus encore cette envie chez certains joueurs et alors seulement on atteindra le sommet.

Q: Un souhait pour l’an prochain? Une bonne résolution pour les joueurs?
R: Le souhait est facile à deviner emoticone. La bonne résolution serait d’être toujours au maximum une fois le pied sur le terrain emoticone et de ne rater aucun entraînement emoticone.

Merci à Stephane pour ces quelques mots et bonnes fêtes de fins d’années à vous tous.

Vous pouvez désormais voter pour le joueur du premier tour ! A vos souris.

 




le CSI a l’honneur sur le site « le respect ça change la vie »

2122009

Le CS Interstar, récemment récompensé pour son fair-play par l’ASF fait la une du site consacré à la campagne « le respect, ça change la vie ».

Pour voir l’article, c’est par ici.

Voilà, bonne lecture et encore bravo !

Le respect







4L TROPHY 2009 - Tech de Co... |
Association des Résidents d... |
Les illusions de la Lionge |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Projet Trinational de forma...
| quad aventure en pays de Bray
| Les J-vrai