• Accueil
  • > Archives pour novembre 2008

felicitations à Mohand, votre joueur du mois de novembre

24112008

Toutes nos félicitations à Gnoule, que vous avez élu joueur du mois de novembre avec 43% des suffrages !

Une victoire méritée pour le dernier rempart de l’équipe qui a encaissé fort peu de but et qui a fait preuve d’abnégation, malgré une blessure à la cuisse.

Il devance Helder qui a récolté 26% des votes, puis Snoussi (”encore raté !”) et Jean-Louis qui récoltent chacun 13% des voix, puis Ballack avec 4% des votes.

Retrouvez prochainement l’interview de Mohand, votre joueur du mois de novembre, sur le blog.




interview de Jean-Louis, votre joueur du mois d’octobre

17112008

Nous avons le plaisir de vous proposer l’interview de Jean-Louis, votre joueur du mois d’octobre, que nous remercions vivement de sa participation.

Question:
Bonjour « Jean », peux-tu te présenter brièvement ?

Réponse :
Jean-Louis Niouky, 30 ans au mois de septembre.
Je suis quelqu’un de très ouvert avec tout le monde, mais je déteste les égoïstes.
J’aime partager ma bonne humeur, mes folies avec tout le monde même pendant les moments difficile.
Je suis un vrai passionné de Foot et j’aime surtout le pratiquer …
Sur tous les terrains de foot, j’aime motiver mes collègues pour qu’ils donnent le meilleur d’eux même, car je n’aime pas perdre sauf si le mérite revient à l’adversaire.
Bref, j’aime partager mes émotions sur le terrain avec mes partenaires.
emoticone emoticone

Q: Tu es un des derniers arrivés dans le groupe. Comment se passe l’intégration ? Comment peux-tu présenter ton rôle dans l’équipe ? Comment vois-tu l’esprit de ce groupe ?

R: Oui, je suis arrivé le dernier dans le club, la procédure de transfert a été longue. L’intégration s’est déroulée normalement, sans aucune difficulté dans la mesure où Josh qui m’a convaincu de rejoindre l’équipe, m’a présenté tout le monde.
Mon rôle dans l’équipe, c’est évidemment celui de joueur, de grand frère pour certains, de « motivateur » sur le terrain, etc …
Pour ma part, l’esprit d’équipe manque encore et on doit tous travailler ensemble pour l’améliorer, car je pense qu’on gagne ou perd un match tous ensemble.
Dans un match, on doit pouvoir encourager l’autre (son co-équipier) quand il n’est pas dans son assiette, lui remonté le moral, l’encourager etc …
Pendant les matches, vous avez certainement dû remarqué que je « gueule » beaucoup sur le terrain
emoticone, c’est pour que les objectifs de tous unis convergent vers un seul objectif : celui de l’équipe. :-)


Q: L’équipe a fait une bonne première moitié de saison. A quoi l’attribues-tu ?

R: Parce que chacun s’engage davantage, se donne davantage les moyens de faire avancer l’équipe. Il faut de la volonté, de l’abnégation (sacrifice personnel) et du sérieux car sans sérieux, rien n’est acquit d’avance.

Q: Quelle évolution est encore possible ? Qu’est-ce qui manque encore pour que l’équipe franchisse un palier supplémentaire ?

R: Personnellement, avec tout le potentiel qu’on a, on est loin de s’en arrêter là. Je pense qu’on peut finir premier à la fin de la saison, au pire finir deuxième. Et sans aucun prétention de ma part, je pense qu’on peut finir le championnat en beauté. Il suffit tout simplement de se donner les moyens qu’ils faut et encore une fois de plus, d’y croire, c’est très important.
Actuellement, il nous manque un travail collectif pendant les matchs, surtout pour les attaquants, car on rate beaucoup d’occasions. Le fait de marquer un but est une belle récompense en soi, mais la récompense est d’est autant plus grande si on fait marquer un pote. emoticone
Il faut aussi se soutenir mutuellement pendant les matchs et même après les matchs pourquoi pas. emoticone
En résumé, on doit former une famille, se soutenir mutuellement dans n’importe quelle situation et travailler collectivement pour réussir ensemble.

Q: Sur un plan personnel, tu alignes de bonnes performances. Qu’est-ce qui te manque encore pour contribuer à forcer la décision dans les matches serrés ?

R: Je pense que je n’ai pas encore retrouvé mon vrai physique, c’est peut-être dû à la vieillesse :-) (rires).
Honnêtement, je suis resté une saison sans jouer, c’est pourquoi les premiers matchs étaient difficiles pour moi dans la mesure où je rentrais fatigué.
Plus les matchs se suivent, plus je retrouve petit à petit mon physique, ma rage de vaincre, car n’oubliez pas que je suis un vrai « Lion de la Terranga ». :-)
J’avoue que sur le terrain, je suis plutôt un adepte d’un travail collectif, et plus on le fait bien, plus cela me donne des ailes, et je suis capable de bouffer n’importe qui, dans le jeu bien sûr… ;-)

Q: Quel est ton objectif personnel pour cette saison ?

R: Monter en troisième ligue, former un bloc soudé, une famille.

Q: Si tu étais un animal, lequel serais-tu ?

R: A vrai dire je ne sais pas ! Mais je pense que je suis un « Lion de la terranga » sur les terrains ;-)

Q: Quel est ton plat préféré ?

R: Choix difficile pour moi car je suis un gourmand, je bouffe tout ce que les gens normaux comme vous et vous mangeons. Mais mention spéciale pour le « Tiep », « Yassa », « Maffé » et j’en passe… Langue

Q: Quel est ton film préféré ?

R: « Malcom X », mais j’aime tous les films de Norman Freeman, Wesley Snips, Denzel Washington, etc … emoticone

Q: Quelle qualité admires-tu le plus ?

R: La sincérité !

Q: Quel défaut détestes-tu le plus ?

R: « La faussitude » ça me rend rouge Cri

Q: Quel est ton meilleur souvenir footballistique ?

R: 31 mai 2002, Coupe du monde, match d’ouverture
FRANCE vs SENEGAL 0 – 1  ===> Pape Bouba Diop (30ième minute)
8-)

Q: Quel est ton pire souvenir footballistique ?

R: Sénégal CAN 2008: lamentable ! Triste

Q: Pour finir, un message pour l’équipe ?

R: Je suis persuadé qu’on peut aller loin si :

  • nous jouons collectif, travaillons le ballon, jouons simple, car le plus beau foot est simple aux yeux;
  • nous jouons solidaire, aider l’autre quant-il est en difficulté;
  • partageons le même objectif sur le terrain (à savoir gagner);
  • chacun de nous fait un sacrifice pour les autres, pour l’équipe;
  • acceptons les erreurs des arbitres emoticone, en disant tout simplement que c’est pas notre adversaire au contraire;
  • nous nous motivons les uns les autres, acceptons de se corriger mutuellement, sans se vexer car nul n’est parfait …;
  • nous écoutons les conseils, les critiques de Stephane (car n’oubliez pas qu’il est autant ou plus stressé que nous à tous les matchs, parce qu’il veut gagner plus que nous et si nous jouons bien il est tranquille car il sait de quoi on est capable…) et de toute autre personne, car souvent c’est ceux qui regardent les matchs qui voient le plus nos erreurs;
  • nous sommes unis, formons une famille.

Ne baisser pas les bras pendant cette pause, continuer à travailler individuellement ou avec des amis, car je veux qu’on fasse mal au second tour !
Enfin, réussite et succès dans toutes nos entreprises pour cette saison 2008 – 2oo9 et MERCI de m’avoir élu meilleur joueur, mais sans vous je  suis rien.
Bonnes fêtes en familles dans si peu!
Merci de m’avoir donné la parole.

Merci encore à Jean-Louis pour ces bonnes paroles, pleines de bonne humeur !




félicitations à Jean-Louis, votre joueur du mois d’octobre

10112008

Toutes nos félicitations à Jean-Louis, que vous avez élu joueur du mois d’octobre avec 36% des suffrages !

Il devance de peu Snoussi (« merci les gars ! ») qui récolte 21% des voix, qui s’est bien battu, puis Da Rocha et Ballack avec 14% des votes.

Josh et Angelo récoltent les dernières voix et établissent un score de 7%.

Retrouvez prochainement l’interview de Jean-Louis, votre joueur du mois d’octobre, sur le blog.

Il s’agit maintenant d’élire le joueur du mois de novembre.




pour finir en beauté

10112008

Le CSI se déplaçait au stade « caché » de Lancy-Fraisiers pour son dernier match avant la trève.

Après avoir laissé deux points dans le bourbier du weekend passé, le CSI était en quête de points contre la lanterne rouge du classement.  C’est sur un superbe terrain synthétique que les deux équipe allait en découdre.

Face à une équipe de Grand-Lancy qui avait déjà encaissé 60 buts en 10 matches, le CSI se devait de faire parler sa qualité de jeu et son impact offensif. Il convenait toutefois de se méfier d’une équipe en phase de redressement, qui n’avait perdu ces deux derniers matches que 1 à 0 et qui avait tenu tête à US Carouge, ne s’inclinant que 4 à 1.

Dans ces conditions, le sérieux devait prédominer, Stéphane insistant sur le rythme, la concentration en phase défensive et le réalisme en phase offensive.

Privé de Josh, malade, de Cissé absent, de Pipo, Katle, Angelo, Fabio, Snoussi, Kux, Luis Sanchez, Marc Cano, tous blessés, le CSI se présentait dans une composition inédite, mais séduisante.

On y notait notamment le retour d’Ariel (qu’est-ce qu’il parle ;-) ), en titulaire, qui n’allait d’ailleurs pas décevoir en ouvrant le score dès la 5ème minutes sur une ouverture de Ballack, peu après avoir « déconcentré » Armando qui échouait de peu devant le but.

On pensait le match bien débuté et on s’attendait à ce que les visiteurs continuent à écraser l’accélérateur. Hélas, ceux-ci portaient trop le ballon, le gardait trop longtemps et facilitait le (bon) pressing adverse. Dans ces conditions, sous pression, la qualité des passes laissaient à désirer et il était difficile de construire des actions dignes de ce nom. Quelques actions de buts plus tard, c’est un joueur de Grand-Lancy qui pouvait faire trembler les spectateurs, mais Gnoule veillait et pouvait s’interposer avec autorité.

Il aura fallu attendre la 28ème minutes et un coup du sort pour que le match bascule en deux minutes. D’abord, Helder essayait de trouver Pat qui déboulait du côté droit. Sous la pression, le défenseur ratait son dégagement et lobait magnifiquement son propre gardien. Le CSI menait 2 à 0.

Deux minutes plus tard, c’est une ouverture lumineuse de Miguel (la plaque tournante) pour Helder, entré en jeu en remplaçement d’Ariel, qui pouvait battre imparablement et proprement le gardien. 3 à 0. On atteindra ce score à la mi-temps, sans qu’il ne se passe grand chose d’autre.

A la mi-temps, nous avons eu loisir d’entendre Stéphane « réveiller » ses troupes en demandant d’accélérer la vitesse du jeu, en gardant moins longtemps le ballon et en jouant en une ou deux touches pour empêcher l’adversaire d’exercer son pressing.

Message reçu 5 sur 5. A peine 30 secondes après leur retour sur le terrain, le CSI pouvait fêter un 4ème but au terme d’une action digne d’un manuel. Action partie de la droite, bloquée, le ballon revient, l’équipe le fait tourner, accélération sur le côté gauche de Daniel, centre et conclusion parfaite de Helder, pour un doublé.

A peine 3 minutes plus tard, le score passait à 5 à 0, par l’intermédiaire de Patrick sur une passe lumineuse de Dani Bruno.

Puis encore peu après, le même Patrick, bien servi par Armando, pouvait marqué son troisième but de la saison.

Ensuite, Ballack sur pénalty (faute sur Patrick) puis Daniel, sur un coup franc magistral, et enfin Da Rocha d’une louche magnifique du pied gauche après un excellent travail préparatoire d’Ariel, pouvaient donner des allures plus conséquente au score. 9 à 0… on jouait la 80ème minutes. Puis plus rien d’intéressant, chacun s’essayant au solo, Dani Bruno humiliant toutefois le charmant numéro 2 adverse par un petit pont dont il a le secret.

A la fin du match, Stéphane se montrait satisfait du résultat et de la manière, surtout au niveau de l’engagement en première période (« on gagnait tous les duels ») et du jeu (« une-deux touches rapides ») pendant les 35 minutes initiales de la seconde période.

C’est maintenant une pause hivernale bien méritée, puis une préparation optimale qui est au programme :

Stephane : « On s’entraîne jusqu’à ce que le stade ferme, puis je regarde différentes options pour la préparation hivernale. Le but sera d’être au top à la reprise et de renforcer encore l’esprit de groupe. Je vais maintenant m’attacher à organiser quelques matches amicaux et à finaliser deux trois autres trucs. Les gars ont envies, le groupe est sain et il n’a pas pris la grosse tête, on sera au top, j’en suis persuadé. Continuons de prendre match après match. Comme je l’ai déjà dit l’addition se fait à la fin du repas… »

Pour notre part, nous allons essayé d’alimenter le blog durant cette pause hivernale. Nous essayerons ainsi de vous proposer régulièrement, sondages, interviews, bilans, news de l’équipe et commentaires éventuels. Si vous avez des suggestions, ou des articles à proposer, vous pouvez nous les envoyer à csinterstargeneve@gmail.com.

Au plaisir de vous retrouvez sur votre blog ou autour du terrain prochainement.

Résultat

Stade de Lancy-Fraisiers, Terrain synthétique, env. 40 pers.

FC Grand-Lancy 3 – CS Interstar 1  – 0:9 (0:3)

Buts pour le CSI :Ariel; Autogoal FCGL; Helder; Helder; Patrick; Patrick; Ballack (P); Daniel; Da Rocha

Hommes du match pour la rédaction : L’équipe, Jean-Louis, Daniel, Ballack, Helder




le CS Interstar englué dans la boue …

3112008

Privé depuis le dernier match d’Angelo, Pipo et Fabio tous blessés, c’est sur un terrain franchement impraticable que le CSI a laissé deux points précieux contre un adversaire volontaire mais limité et un gardien largement diminué pendant près de 60 minutes.

Une fois de plus, peut-être une fois de trop, l’arrière-garde de l’équipe s’est arrêtée et a offert un but à l’adversaire. Au final, ce cadeau de noël coutera deux points.

Abusé par un hors-jeu de position d’un joueur adverse, non sanctionné par l’arbitre, les défenseurs se sont regardés, laissant le soin à un milieu adverse de récupérer un ballon ralenti par la boue pour conclure, avec un peu de réussite, et donné un avantage d’un but aux locaux.

Le CSI a eu beaucoup de peine à construire le jeu sur ce terrain boueux. Englué, paraissant fatigué et ne montrant pas assez de fighting spirit pour passer l’épaule, les visiteurs devront se contenter d’un point, grâce à une égalisation arrachée juste avant la mi-temps sur balle arrêtée. Un coup-franc de Da Rocha et une déviation de la tête de Jean-Louis, pour son premier but sous ses nouvelles couleurs.

Après… très peu d’occasions nettes.

Une première grosse occasion pour La Roche en tout début de deuxième mi-temps, avec un tir qui a manqué de précision.

Quelques occasions dangereuses des locaux, bien arrêtées par Youl, excusez nous par « Gnoule », puis encore une énorme occasion à la dernière seconde de jeu où Da Rocha, après une magnifique chevauchée, faisait le mauvais choix avec un centre aérien que Josh ne pouvait toucher. La même balle raz-de-terre aurait été parfaite et aurait certainement permis aux visiteurs de repartir avec les trois points de la victoire. Dommage.

Stephane se montrait déçu du résultat et de la manière à la fin du match.

« S’il est clair que le terrain n’aide pas à construire le jeu, il faut encore constater que l’on prend, une fois de plus, un but stupide et évitable qui nous coûte deux points. C’est dommage, on n’apprend pas des leçons du passé et on perd du temps.

Je pensais toutefois que l’on arriverait à passer l’épaule en deuxième mi-temps, mais on a mal joué les coups. Sur un terrain comme celui-là, dans des conditions difficiles, on a manqué d’engagement, de volonté, de révolte. Au final, on n’a pas su mettre en difficulté un gardien blessé qui n’a pratiquement rien eu à faire.

Aujourd’hui, je suis déçu. C’est dommage, mais on voit que l’on doit encore travailler pour devenir une grande équipe. Lorsque l’on sera une telle équipe, on ramènera trois points de ce genre de match. En attendant, il faut travailler et surtout apprendre.»

Il faut maintenant se concentrer sur le dernier match du tour où trois points sont indispensables pour continuer à rêver.

La solidarité de l’équipe, plébiscitée par notre dernier sondage (85%), servira certainement à ramener trois points de ce dernier déplacement de l’année, contre une équipe qui ne doit pas pouvoir contredire le CSI.

Ensuite, il faudra réaliser une bonne préparation pour effectuer un deuxième tour parfait.

Résultat

Stade de Vessy, « Champ » E, env. 50 pers.

FC Lusitano 1 – CS Interstar 1  – 1:1 (1:1)

Buts pour le CSI : Jean-Louis (1er but pour le CSI)

Hommes du match pour la rédaction : Mohand, Jean-Louis , Ballack







4L TROPHY 2009 - Tech de Co... |
Association des Résidents d... |
Les illusions de la Lionge |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Projet Trinational de forma...
| quad aventure en pays de Bray
| Les J-vrai